Sign in
Download Opera News App

 

 

Marcory, Deux-plateaux, Maroc. Ces noms de quartiers de Bouaké qui énervent la mairie.(les détails)

On se croirait dans la ville d'Abidjan, les noms des nouveaux quartiers de la ville de Bouaké, seconde ville de Côte d'Ivoire ne sont pas du goût de la mairie de ladite ville car ils créent la confusion et manquent d'originalité.


C'est à la suite d'un reportage de la chaîne NCI, qu'un membre du conseil municipal s'est prononcé contre la nomination des nouveaux quartiers de la ville de Bouaké qui prennent les noms des quartiers de la ville d'Abidjan sans contre mesure.

En effet, depuis la fin de la crise ivoirienne, Bouaké connaît un véritable boom démographique et urbain grandissant et de nouveaux quartiers sortent de terre aux encablures de la commune.

Toutefois, les appellations de plusieurs de ces nouveaux quartiers sont à identiques à ceux des quartiers et sous-quartiers de la ville d' Abidjan. Si vous faites un tour dans la commune de Bouaké, vous entendrez par exemple : "Je réside à Marcory" ou encore" je suis au quartier Maroc ".

Ces appellations manquant d'originalité déplaisent fortement à la mairie qui envisage de les renommer très bientôt pour éviter l'anarchie.

Les quartiers comme Ahougnansou, Air-France, Kennedy, Broukro ont la particularité d'être des noms propres à la ville de Bouaké, même si certains quartiers lointains dans d'autres villes et villages portent les mêmes dénominations.

Bouaké à l'instar de Korhogo, portent des noms de quartiers identiques à la ville d'Abidjan.

Pour éviter la confusion, des noms originaux doivent être données afin de leur donner toutes leurs originalités. C'est le souci actuel de la mairie qui s'est prononcée via un reportage de la chaîne NCI.

En attendant, les habitants de Marcory, Deux-plateaux, Yopougon Quartier Maroc ont leurs compères dans la ville de Bouaké.

JMD

Cliquez sur suivre !

Content created and supplied by: JMDinfos (via Opera News )

bouaké côte d'ivoire marcory maroc

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires