Sign in
Download Opera News App

 

 

Société/ Héritage : A qui revient l'héritage d'un défunt marié qui n'a pas eu d'enfant ?

S'il est une situation qui suscite assez de passion dans les familles en Afrique, c'est le droit successoral ; que dit la loi en matière d'héritage quand il s'agit d'une personne mariée qui n'a pas eu d'enfant avec sa conjointe ?

Pour répondre à cette problématique successorale, le législateur a pris des dispositions pour encadrer l'héritage. Ainsi, la Constitution ivoirienne, en son article 27, il est clairement indiqué celui qui doit être l'héritier d'une personne mariée qui n'a pas eu d'enfant. " A défaut d’enfants et de descendants d’eux, une moitié de la succession est dévolue aux père et mère du défunt, l’autre moitié au conjoint survivant. A défaut de conjoint survivant, une moitié de la succession est dévolue aux père et mère, l’autre moitié aux frères et sœurs du défunt. A défaut de père et mère, une moitié de la succession est dévolue au conjoint survivant, l’autre moitié aux frères et sœurs du défunt. A défaut de conjoint survivant et de père et mère, la succession est dévolue aux frères et sœurs du défunt.''

Avec la clarté de cette disposition légale, l'on pourra éviter les nombreuses disputes relatives à l'héritage dans les familles.


As. B

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires