Sign in
Download Opera News App

 

 

Mali : pourquoi Antonio Guterres le chef de l'ONU veut-il entrer en contact avec le gouvernement ?

Depuis la fin du sommet extraordinaire de la CEDEAO sur la Mali, les sanctions à l'encontre de ce pays se sont durcies. Et la décision qui a mis le feu aux poudres, c'est la prorogation de la transition de 6 mois à 5 ans.

Depuis lors le Mali est dans les cordes, croulant sous le poids d'un embargo multiforme. C'est dans ce contexte que selon le site malien bamada.net, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a réclamé jeudi 13 janvier au gouvernement malien «un calendrier électoral acceptable», à la veille de manifestations dans le pays, à l’appel de la junte au pouvoir, pour dénoncer les sanctions récentes prises par la Cédéao.

Toujours selon l'organe de presse, le chef de l'ONU a fait cette affirmation : « Il est absolument essentiel que le gouvernement malien présente un calendrier acceptable du point de vue des élections ». Cette déclaration, le chef de l'ONU l'a faite lors d’une rencontre avec des journalistes. Il a précisé espérer « entrer en contact rapidement avec le gouvernement malien ».

Mais pourquoi veut-il entrer en n contact avec le gouvernement malien ?

Il faut rappeler que le conseil de sécurité se retrouve divisé en ce moment au sujet du Mali. En effet, la Chine et la Russie d'un côté ne souhaitent pas d'ingérence dans les affaires intérieures du Mali. Quant à la France, la Grande Bretagne et les États-Unis, ils sont à fond dans le soutien à la CEDEAO et à ses sanctions.

Content created and supplied by: Yakouser (via Opera News )

Antonio Guterres Mali ONU

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires