Sign in
Download Opera News App

 

 

Mouvement d'humeur des marins au Plateau devant le ministère des Affaires maritimes

Un groupe de marins mécontents à la Cité administrative à Abidjan - Plateau ce jeudi 23 septembre 2021 pour crier leur colère . Photo A. Zatté

Des dizaines de marins ( marins marchands, marins pêcheurs) ont investi ce jeudi 23 septembre 2021 matin la cité administrative précisément l'entrée du ministère des Affaires maritimes, leur ministère de tutelle en vue d'obtenir une rencontre avec le ministre.

Le mouvement d'humeur des marins de ce jeudi avait pour but de crier, selon eux, leur colère face à de nombreuses revendications qui demeurent jusque-là sans solutions.

Selon des informations recueillies sur place auprès de certains marins, les points de revendications sont entre autres : "le débarquement abusif des marins, le manque de travail , la non déclaration à la CNPS en dépit des prélèvements sur leurs comptes, le manque d'assurance maladie", ont-ils révélé.

"Nous sommes venus crier note colère parce que les marins marchands sont maltraités. Nous sommes privés de travail. Il faut que le ministre des Affaires maritimes trouve une solution à notre situation", ont ils dénoncé.

Ceux-ci ont fait savoir que leur syndicat aurait déjà rencontré M. Serey Doh, le Secrétaire d'Etat auprès du ministre des Transports en Charge des Affaires maritimes et portuaires, qui aurait fait des promesses qui restent jusque-là sans suite.

Ils promettent passer à la vitesse supérieur les jours à venir par des actions fortes si rien n'est fait pour résorber leur problème qui perdure.

Le Secrétaire d'Etat Célestin Serey Doh qui avait promis faire des réformes pour assainir ce secteur est interpellé sur le dossier des marins qui ne demandent que l'amélioration de leur condition de travail et de vie.

A.Zatté à Abidjan- Plateau

Cliquez sur "Suivre " pour vous abonner sur ma plateforme afin d'avoir régulièrement des informations crédibles et justes , commentez , likez mon l'article .

Content created and supplied by: ZatteAlbert (via Opera News )

abidjan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires