Sign in
Download Opera News App

 

 

Stabilisation de la Guinée Bissau/ plusieurs dizaines de militaires ivoiriens deployés

Le général de corps d’armée, Lassina Doumbia, chef d'Etat-Major des armées a procédé à la mise en mission du premier contingent ivoirien sanitaire déployé pour la mission de stabilisation en Guinée Bissau, le mardi 17 mai 2022, à travers une cérémonie symbolique, à la salle de conférence de l’Etat-Major Général des Armées, au Plateau. Ce premier contingent militaire ivoirien de l’hôpital de niveau 2 de la mission d’appui à la stabilisation de la Guinée Bissau sous l’ordre du colonel major Foué Ange comprend cinquante (50) soldats dont neuf (9) officiers, trente-neuf (39) sous-officiers et trois (3) militaires de rang sélectionnés au sein de différentes composantes de services des forces armées de Côte d’Ivoire. 

Pour le général de corps d’armée, chef d'État-Major des armées,  le personnel militaire de cet hôpital doit contribuer à la stabilisation du pays frère la Guinée Bissau. « Ainsi,  ce sont 9 médecins, et 22 infirmiers soit 31 personnes du corps médical qui vont animer 8 services à savoir le service de radiologie, de chirurgie, d’anesthésie, médecine général, cabinet dentaire, d’hygiène, de pharmacie et le laboratoire biomédical. Pour leur permettre de travailler dans les conditions optimales, 19 militaires ont été mis à la sécurisation dudit hôpital. Figure aussi dans ce contingent un personnel de soutien composé d’un nombre important de trois cuisiniers, de deux conducteurs mécaniciens et d’un opérateur radio », a détaillé l'officier superieur qui a révélé qu' après un mois environ de préparation opérationnelle, ce contingent est prêt à être déployé.

par ailleurs, il a expliqué l’importance de ce contigent d’appui. « Il permet une première prise en charge des blessés, de les trier, les stabiliser, les opérer éventuellement, les hospitaliser avant de procéder à leur évacuation vers une autre structure hospitalière si nécessaire », a-t-il affirmé avant de faire savoir qu'après une quarantaine de jours de formation, ces militaires ont renforcé leurs capacités et que le temps est venu pour eux d’aller sur le terrain pour remplir la mission. « Vous aurez donc à assurer le soutien médical de cette mission de la Cedeao en toutes ses composantes ; il vous faudra être aussi à même de répondre aux sollicitations des populations civiles », leur a-t-il lancé , ajoutant que « au regard de nos engagements extérieurs actuels, la mission se révèle différente, le contexte culturel et social aussi, mais l’objectif final demeure le même : restaurer la stabilité la stabilité et la paix dans un pays frère. Je vous exhorte tous, équipe médical, équipe de protection, chacun dans son domaine, à œuvrer avec acharnement et dévouement pour la réussite de cette mission ».

Pour lui, en confiant aux forces de armées de Côte d’Ivoire, le poste de chef d’Etat-Major et le volet sanitaire de cette force internationale, la Cedeao exprime sa confiance aux militaires ivoiriens. « Aussi, c’est une étape supplémentaire franchie dans l’atteinte de notre fierté. C’est pourquoi je vous demande de donner le meilleur de vous-même pour mériter l’honneur et la confiance placées en vous. Employez-vous à exécuter convenablement toutes les actions que vous aurez à mener pour la grandeur des forces armées de Côte d’Ivoire et partant, pour celle du pays que vous représentez. Ayez un comportement exemplaire en toute circonstance car vous incarnez l’image de notre pays. Gardez-vous de vous ingérer dans la politique locale, par vos propos ou vos actes, tout au long de votre séjour. Demeurez focalisés sur vos objectifs opérationnels. Soyez, enfin, de dignes ambassadeurs ou représentants de la Côte d’Ivoire aux côtés de vos frères d’armes du Ghana, du Nigéria et du Sénégal », a-t-il conseillé. il a rassuré ces dizaines de militaires du soutien de l’Etat-Major général des armées pour garantir leur condition de vie et de travail afin de leur permettre d’exécuter la mission dans des conditions optimales.

Content created and supplied by: SOUNGASSOU (via Opera News )

ivoiriens militaires plusieurs stabilisation

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires