Sign in
Download Opera News App

 

 

Voici la lettre dans laquelle Alfred Guéméné met Affi en garde contre les risques de division au FPI

Il s’était étrangement éclipsé de l’actualité politique depuis quelques jours, ne pondant que de chétives observations sur l’évolution des choses, et ce Dimanche 19 Septembre, nous avons fini par en découvrir les véritables motifs. Le très prolifique auteur des textes du ‘’Café matinal’’ et icône de l’aile dure du camp Affi Nguessan, Alfred Guéméné, est en colère.

 

Une colère dont il ne s’est pas fait avare en explications lors de l’entretien qu’il nous accordait. En toile de fond de ce retrait volontaire, les réaménagements auxquels Pascal Affi Nguessan a procédé le 16 Septembre dernier, au sein du secrétariat exécutif du Front Populaire Ivoirien (FPI), et en particulier la nomination du secrétaire national à la jeunesse, Lia Gnan Ferdinand, au poste de vice-président chargé de la mobilisation et de l’animation politique.

 

Suite à cette décision contre laquelle il émet de sérieuses réserves, il nous transmettait le contenu de la lettre de protestation qu’il a adressé à ce sujet au président du FPI. ‘’ Au Camarade Pascal Affi N'guessan,

Président du FPI

 

Camarade,

Je viens d'apprendre, avec ahurissement, que le camarade SN LIA Ferdinand, de la Jfpi a été chambardé au poste de Vice-président du FPI.

Certes, je n'ai absolument rien contre la personne du jeune Lia Ferdinand qui m'honore d’être désormais de mon écurie, et avec lequel j'entretiens des relations fraternelles et cordiales.

Pour autant, force est de reconnaître que cette nomination est une véritable erreur de casting qui tombe au mauvais moment, pour deux raisons essentielles.

Primo, sur le strict plan de la performance, rien ne peut justifier une telle nomination hâtive, inopportune et impertinente.

Dans la mesure où le camarade Lia Ferdinand vient à peine d'être élu à la tête de la jeunesse du parti, et il n'a encore fait de preuves significatives sur le terrain de la mobilisation.

De sorte que le nommer de cette manière pourrait malheureusement réveiller les vieilles querelles que nous nous résolvons actuellement à dissiper avec lui

Secundo, le prévisible mécontentement (déjà perceptible) subséquent à cette nomination controversée pourrait constituer une malheureuse source de démoralisation et de démobilisation de nos forces résiduelles, alors que le FPI a plutôt fortement besoin de se rassembler autour de son président pour se ressouder et panser ses plaies.

C'est pourquoi, tout en respectant le libre exercice des "prérogatives régaliennes" du président que tu es, je me permets de t'exprimer ma totale désapprobation par rapport à cette nomination qui pourrait être synonyme de complaisance.

Alfred Guemene

SGA chargé de l'animation politique et du dialogue social,

Vice-président de la CRAF.’’

L’envoi de ce courrier n’a visiblement pas suffi à pousser Affi Nguessan à modifier sa ligne de tir. Entre les deux hommes, le fossé semble s’être profondément élargi, car à cette affaire, il faut ajouter le manque de moyens qu’il dénonce dans la mise en mission des cadres par le président du parti, ‘’ sous le fallacieux prétexte" du manque de moyens.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

alfred guéméné fpi pascal affi nguessan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires