Sign in
Download Opera News App

 

 

Procès de Gbagbo: Un témoin raconte comment les Ivoiriens se sont mobilisés autour du tribunal

Ils l'avaient promis, ils l'ont fait. Dans un entretien qu'il accordait à Ivoirtv.net, le 21 Mars dernier, le président de la FIDHOP et vice-président de la coalition Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS), Boga Sako Gervais annonçait une déferlante de partisans de Laurent Gbagbo sur la Haye pour ce 31 Mars, à l'occasion du procès en appel de l'ex chef d'état, et de son coaccusé, Charles Blé Goude.

Comme prévu, les partisans de l'ex chef d'état n'ont pas manqué à l'appel ce Mercredi 31 Mars, à la Haye, pour soutenir leur leader. Au coeur de l'organisation de cette expédition, le Dr Boga Sako Gervais nous situait en fin d'après-midi, ce Mercredi 31 Mars, sur l'ambiance qui a prévalue aux abords du tribunal, puisqu'indiquait-t-il, ''On n'a pas été autorisés à rentrer''.

Crise sanitaire oblige, ce sont quelques dizaines de personnes qui ont pu effectuer le déplacement de la Haye en Hollande à bord de ''quelques cars'', contrairement aux gigantesques rassemblements auxquelles les partisans de Laurent Gbagbo, avaient habitués les médias dans les débuts du procès. Le plus important pour eux, nous expliquait-t-il, était ''de montrer notre soutien au président Gbagbo''.

Et cette expédition, ils l'ont réalisé, toujours selon ce vice-président d'EDS, avec une assurance inhabituelle. ''Cette fois, on était plus sereins que d'habitude. Tout le monde était serein. Mais, il fallait tout de même afficher une certaine prudence'', décrivait-t-il, la voix enthousiaste après cette décision de justice qui consacre la fin de ce procès, et la remise en jeu de tous les calculs politiques en Côte d'Ivoire.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

boga sako gervais haye laurent gbagbo procès de gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires