Sign in
Download Opera News App

 

 

Les femmes d'Abobo précisent : "nous n'avons pas marché contre le président Alassane Ouattara".

La pénurie d'eau dans la ville d'Abidjan empêche la population de vivre aisément. L'eau, en tant que source de vie, est indispensable à l'homme. On ne peut vivre un seul instant sans utiliser cette source de vie.

Parlant de pénurie d'eau, les femmes d'Abobo ne sont pas restées indifférentes, elles ont montré leur mécontentement en envahissant les rues de la commune d'Abobo pour revendiquer leur droit. En tant que citoyennes, elles ont aussi de quoi à dire dans cette histoire. Raison pour laquelle elles marchent.

La cause de leur marche est claire. Elles marchent pour que le gouvernement se souvienne d'elles, car elles souffrent dans cette pénurie. Toutefois, certaines personnes ont mal interprété la cause de leur revendication, en la mettant sur le compte du président Alassane Ouattara. Ce qui va pousser les femmes à préciser : "nous n'avons pas marché contre le président Alassane Ouattara".

Nous voyons clairement que la cause de cette marche n'était pas subjective ou contre une tierce personne, mais une revendication générale pour réclamer leur droit. Le droit d'avoir de l'eau dans leur commune.

Nous espérons que cette misère prendra fin dans peu de temps. Chers lecteurs, que pensez-vous de la marche des femmes d'Abobo ? Laissez nous un commentaire.

Cliquez "SUIVRE" pour ne rien rater de l'actualité politique.

Source : le journal "Le Patriote" du 21 Mai 2021

l'Éléphant-Noir sur les traces de Mandela

Content created and supplied by: ÉléphantNoir (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires