Sign in
Download Opera News App

 

 

La migration régulière, une opportunité !

La cohésion sociale est le fait que les groupes ethniques, culturels et religieux de diverses nationalités puissent vivre en paix les uns à côté des autres. La bonne harmonie ainsi créée permet d’éviter les conflits communautaires. Pendant longtemps, Yamoussoukro a été cité en exemple comme ville modèle en matière de cohésion sociale réussie. Malheureusement, lors des dernières élections, elle a été le théâtre de conflits intercommunautaires. Mettant à mal ainsi sa chère réputation de ville de dialogue, de tolérance, de cohésion sociale et de paix.

C’est pourquoi, du 24 au 27 juin 2021, l’occasion a été donnée à différentes générations et communautés de Yamoussoukro de se réunir lors d’une table ronde migratoire pour discuter du sujet de « la migration facteur de développement et de cohésion sociale ». Des échanges, il ressort que la migration régulière reste une opportunité si elle est contrôlée et mise à profit. Et à tous les niveaux, les jeunes issus de cette migration et ceux des communautés locales peuvent s’enrichir mutuellement et se construire. Car, la migration créée des opportunités d’entreprendre et offre un nouveau marché de consommateurs pour tous.

Les participants de cette rencontre ont marqué leur désir de travailler ensemble afin de susciter une synergie d’action pour une meilleure prévention et gestion des conflits communautaires. Mais également saisir les opportunités que pourrait engendrer la cohésion sociale.


***Fondée en 1925, la Friedrich-Ebert-Stiftung (FES) est la plus ancienne fondation politique en Allemagne. Perpétuant l’héritage politique de son prête-nom, elle s’engage pour les valeurs fondamentales de la social-démocratie : la liberté, la justice et la solidarité.

Le Bureau de la Friedrich-Ebert-Stiftung en Côte d’Ivoire (Fesciv) a été ouvert en 1991, suite à la signature de l’accord de siège, intervenu le 15 octobre 1991 entre la République de Côte d’Ivoire et la République Fédérale d’Allemagne.

L’action de la FES porte principalement sur : le soutien à l'instauration d'une culture démocratique de gestion des conflits, l’appui à l’intégration de la société civile dans le processus de mise en œuvre de l’accord de Cotonou, la promotion de l’égalité des chances, la lutte contre les violences faites aux femmes, la promotion des syndicats, la contribution à l’émergence d’une nouvelle culture politique.

Pour plus d’informations, visite le :

www.fes-cotedivoire.org; sur Facebook :https://www.facebook.com/fesciv; ou sur Twitter https://twitter.com/Fesciv ou sur https://soundcloud.com/user-802159125

Content created and supplied by: Friedrich-Ebert-Stiftung (via Opera News )

yamoussoukro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires