Opera News

Opera News App Download

Voilà pourquoi les élections présidentielles font peur en Afrique

Published 17 days ago - 650 views

Élire un Président de la République est un acte de civisme pour tout citoyen. C'est un simple choix de celui qu'on souhaite voir diriger le pays sur la base d'un programme social viable et réalisable. C'est une action simple et citoyenne, mais en Afrique, l'élection du Président de la République a de tout temps angoissé les populations. Selon moi cela s'explique par certaines raisons que voici.

1- La passion des sympathisants

Les électeurs africains sont des passionnés. Ils croient tellement en leur candidat qu'ils en arrivent à des débordements fâcheux pour la cohésion sociale. La passion des sympathisants les amène à ne point considérer la possibilité que leur candidat perde l'élection. Ils sont souvent prêts à y laisser leur peau.

2- La fraude électorale

C'est la cause majeure de la crainte tant des acteurs politiques que des populations. Certains candidats à l'élection présidentielle veulent à tout prix gagner. Et pour cela ils usent de subterfuges pour frauder. Ils font usage de plusieurs méthodes dont la corruption, le bourrage d'urne...Cela aboutit à des conflits post-électoraux dès lors que les perdants ne vont pas accepter leur défaite.

3- La faiblesse des institutions

La faiblesse des institutions est une raison pour lesquelles les élections font peur parce que celles-ci ont du mal à être loyales et indépendantes. Les institutions sont à la solde le plus souvent du pouvoir d'État. Les présidents des institutions impliquées dans l'organisation des élections étant nommés par le pouvoir en place, il leur est difficile d'être impartiaux. Leurs décisions sont dans la plupart des cas partisanes. Les citoyens voyant ces choses ont du mal à leur accorder du crédit.

4- Le non respect du verdict des urnes

Cette cause est sous jacente de la faiblesse des institutions. Comme les institutions sont partisanes, leur décisions ne sont pas acceptées par les citoyens. Ils rejettent les résultats du vote et cela crée la pagaille.

5- Le tribalisme

Ici, les votes se font sur des bases ethniques, régionales ou religieuses. Ces facteurs sociaux sont très sensibles et créent facilement des débordements. En effet les populations sont intimement attachés à ces facteurs et ne se laissent pas faire quand il faut les défendre.

La solution pour rendre les élections crédibles et sans danger réside sans doute dans l'application pure et simple des principes démocratiques.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

Tags:      

Afrique Président de la République
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

COMMENTAIRES

VOUS AIMEREZ