Sign in
Download Opera News App

 

 

Législative 2021 : PDCI, comme une navette supersonique pour EDS

189 sièges Alliance sur 218 présences. Soit 86,7 %. C’est le résultat de l’alliance entre le PDCI et EDS de Laurent Gbagbo. Une alliance qui espère ravir le leadership de l'Assemblée nationale au RHDP. En est-elle capable ? Réponse au soir du 6 mars prochain. 

Mais, le grand gagnant de cette alliance, c’est bien le mouvement politique Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS) soutenu par Laurent Gbagbo et dirigé par l’urologue, Pr. Georges Armand Ouégnin. C’est un concentré de la dissidence du FPI qui refuse le leadership de Pascal Affi N’Guessan. 

Depuis le 11 avril 2011, date de la perte du pouvoir de façon tragique par Laurent Gbagbo et la majorité présidentielle (LMP) dont le FPI était le chef de file, la tendance EDS s’est refusée à participer à toutes sortes d’élections tant que Laurent Gbagbo sera détenu par la CPI à la Haye en Hollande où il a été déporté en novembre 2011. 

C’est donc depuis 10 ans que cette frange du FPI ne s’est pas présentée aux urnes. Son retour devant les électeurs n’est pas sans risque. Une bérézina n’est pas à exclure. C’est pourquoi, il sera très intéressant de suivre particulièrement les 29 circonscriptions électorales où le PDCI et EDS vont s’affronter. Car, n’ayant pas eu d’accord, dans ces endroits. C’est dans ces circonscriptions comme à Gagnoa sous-préfecture où Guikahué, secrétaire exécutif du PDCI et Marie Odette Lorougnon, une des figures fortes de EDS s’affrontent, qu’on pourra jugé du poids réel des ex-FPI.

Mais, le fait d’avoir réalisé 86,7 % de liste commune avec le PDCI est une prouesse politique, il faut le reconnaître pour EDS. Avec la bonne organisation et la puissance de ce parti, les candidats de EDS ont de réelles chances de récolter plus de députés que le FPI. Le PDCI se présente donc comme une sorte de navette supersonique pour EDS. 

En effet, sur le terrain, le PDCI a une meilleure implantation que EDS dont le porte-parole, Pr. Ouegnin est à sa première candidature à une élection depuis qu’il est en politique. Les « Gbagbo ou rien (GOR) » comme on les appelle, sont absents du terrain depuis bien longtemps. Les endroits où le PDCI est implanté, sont plus nombreuses aujourd’hui que les GOR. Donc, ce sont eux qui profitent plus du PDCI dans cette alliance. Et stratégiquement, c’est bien joué de leur part. 


Médine

Content created and supplied by: Médine (via Opera News )

laurent gbagbo législative 2021 rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires