Sign in
Download Opera News App

 

 

Le ministère de la Culture finalise et valide ses dépenses et projets annuels de performance

Le ministère de la Culture et de la francophonie, à l’instar des autres ministères, est tenu d’élaborer son Document de programmation pluriannuelle des dépenses, projets annuels de performance (DPPD-PAP). Pour ce faire le département organise, du 28 au30 juin 2022, à la Bibliothèque nationale au Plateau, un atelier de finalisation et de validation dudit document. Le début des travaux a été effectif ce mardi en présence du directeur de cabinet.

 

 

Il s’agit d’un outil de programmation pluriannuelle déclinant, par programme, sur une durée de trois ans, la stratégie ministérielle et les résultats attendus. Et pour cause, il prend en compte la période 2023-2025. Ce document qui est un maillon essentiel de la gestion budgétaire en mode budget-programmes, doit être actualisé chaque année. Il sera présenté lors des conférences budgétaires annuelles. 

Réunis en atelier sous la houlette de la Direction des affaires financières (DAF) et la Direction de la planification, des statistiques et de l’économie culturelle (DPSEC), les agents sont en réflexion autour du thème ‘’Finalisation et validation du document de programmation pluri-annuelle des dépenses-projets annuels de performance (DPPD-PAP) 2023-2025 du ministère de la Culture et de la francophonie’’. Les exigences du document concernent tant la démarche adoptée que l’implication effective et la responsabilisation des acteurs concernés, notamment, des responsables des cinq (05) programmes qui constituent l’ossature budgétaire du Ministère de la Culture et de la Francophonie. 

Pour le directeur de cabinet, Florent Galaty, le document est un instrument de programmation des activités du ministère en adéquation avec les ressources allouées aux projets et leurs réalisations. Le mode opératoire a été initié depuis un certain nombre d’années, a-t-il ajouté, et il contribue à l’efficience des dépenses publiques. « Nous devons nous accorder sur la vision et la politique du ministère. La stratégie, les actions et les résultats sur la période 2023-2025. Je vous exhorte donc à produire un document consensuel et inclusif», a-t-il déclaré.  

Ainsi, il s’agit de façon spécifique de réviser le narratif du DPPD-PAP 2022-2024 ;  revoir l’articulation des programmes à la lumière du récent remaniement du gouvernement qui crée le ministère de la Culture et de la francophonie ; valider la politique sectorielle ainsi que les principales orientations stratégiques du ministère  ; actualiser les cadres de performance des programmes ; valider les projets annuels de performance (PAP) des différents programmes et de les consolider  et produire le DPPD-PAP 2023-2025 du ministère de la Culture et de la francophonie. 

Les participants, au nombre de 60, sont constitués du ministère de la Culture mais aussi de celui du Budget et du portefeuille de l’Etat et celui du Plan et du développement.

 

 

Franck K

 

 

Content created and supplied by: Franck_K (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires