Sign in
Download Opera News App

 

 

Main et pied amputés: Les jihadistes frappent fort dans le Nord du Mali

La main droite et le pied gauche amputés, c'est l'effroyable sentence qu'ont subie trois hommes accusés de vol par des Jihadistes dans la localité de Tin-Hama au Mali.

Ces hommes qu'on présente comme des bandits sont accusés d'avoir attaqué un camion de transport sur l’axe Ansogo-Ménaka (Nord du mali) dans le but de dépouiller les passagers.

Arrêté par de présumés jihadistes, ils ont été conduits ce dimanche 2 Mai sur une place publique dans la localité de Tin-Hama où l'horrible sort leur a été infligé -main droite et pied gauche amputé- sous le regard d'un public horrifié.

Cette application de la charia n'avait plus été vue au Mali depuis 2012, date à laquelle la plupart des Jihadistes ont été chassés du Nord du Mali par l'armée française.

Deux des trois hommes amputés ont dans un premier temps été admis dans un centre de santé de la commune d'Ansongo pour les premiers soins. Ces derniers ont ensuite été évacué vers l'hôpital de la ville de Gao pour recevoir des soins plus approfondis.

Selon plusieurs observateurs, les Jihadistes profitent du délaissement de plusieurs endroits du pays par l'Etat pour imposer leur loi. De plus, ces Jihadistes veulent se positionner aux yeux des populations comme une solution pour mettre fin à ce calvaire d'insécurité. Il faut le dire, les attaques de camions de transports en communs par des bandits dont de plus en plus récurrentes dans le Nord du Mali.

Content created and supplied by: Kouiti (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires