Sign in
Download Opera News App

 

 

Polémique concernant la sortie de la députée Mariam : elle a agi selon sa conscience (opinion)

(photo : Droits Réservés)

La députée de Tengrela, Mariam Traoré est au cœur d’une polémique sur la toile suite à une vidéo diffusée dans laquelle elle s’emportait violemment au parlement africain en Afrique du Sud. Alors qu’elle est assénée par des sorties médiatiques au regard de son geste, nous pensons qu’elle aurait agi selon sa conscience. La députée Mariam Traoré, est du genre à dire tout haut ceux que les autres pensent tout bas. Elle a agi par devoir et non par emportement excessif. C’est une dame de caractère, et personne ne peut lui retirer cela.

Une députée francophone qui a été humiliée au parlement africain, devrait être défendue par ses compères. Mais, quel député francophone a eu la hargne pour défendre cette dame qui s’est sentie offensée ? A vrai dire aucun si ce n’est la députée Mariam Traoré. Autant dire alors qu’elle a dignement représenté la Côte d’Ivoire, car au-delà de ce qu’on pourrait lire ailleurs, elle a porté haut les couleurs du pays par son acte. Elle a agi avec sa conscience qui lui intimait l’ordre de défendre cette bonne dame. Devrions-nous la condamner pour cela ? Le spectre du discours « vulgaire » qui pèse sur elle, n’est-il pas temps de l’abroger ?

C’est pourquoi notre position rejoint celle du journaliste Assalé Tiémoko qui soutenait inlassablement que la députée n’a pas « humilié » la Côte d’Ivoire. Dans cette nouvelle Côte d’Ivoire, on ne doit plus laisser place à la division, au discours tribalistes qui tendent à discréditer des personnalités lorsqu’elles ne sont pas du même bord que nous. Au lieu de condamner cette députée, nous devons la célébrer pour avoir laver l’honneur d’une femme blessée dans son égo.

Zirkov

Content created and supplied by: Zirkov (via Opera News )

afrique du sud mariam traoré

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires