Sign in
Download Opera News App

 

 

Loi sur la limitation d'âge : ne privons pas Alassane, Bédié et Gbagbo de leur droit

Le trio Alassane, Bédié, Gbagbo est au sommet de la vie politique de la Côte d'Ivoire. La particularité de ces trois personnalités, c'est qu'ils ont tous déjà été président de la République et ont tous au delà de 75 ans.

Le député-maire de Tiassalé, Monsieur Assalé Tiémoko a révélé qu'en avril 2022, la session parlementaire discutera de la proposition de loi sur la limitation d'âge à 75 ans pour le poste de président de la République, de président d'institution, de maire.... Sans être un calé en mathématiques, les trois personnalités suscités sont forclos au cas où ils auraient encore des ambitions politiques.

Et c'est là que nous rejoignons l'argumentaire du Dr Arthur Banga qui laisse le libre choix à la population de décider de qui doit la gouverner. La démocratie étant le pouvoir du peuple par le peuple et pour la peuple, il ne faut surtout pas priver les trois ténors de leurs droits.

Et puis qui dit que c'est leur âge qui est à la base de nos problèmes ? Qui dit que les moins de 75 ans vont mieux gérer les affaires publiques du pays? Plusieurs questions sans réponses qui laissent planer le doute sur la volonté manifeste de mettre à la touche ces trois hautes personnalités de la Côte d'Ivoire.

Même si la loi a cette caractéristique d'être générale et impersonnelle, il faut laisser le peuple décider. Et pour se faire, un référendum est le mieux placé pour en décider.

Cependant, la mission du parlement étant de légiférer sur les propositions ou projets de loi, il faut bien avoir du grain à moudre, alors nous avons le regard tourné vers la chambre basse et les députés feront leur travail.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires