Sign in
Download Opera News App

 

 

Nouveau gouvernement : Ouattara met fin à une « jurisprudence » politique instaurée par lui-même

Le gouvernement Patrick Achi 1, attendu depuis peu avec enthousiasme, a été rendu public ce mardi. À y voir de près, on pourrait dire que c’est un parfait dosage entre l’équipe sortante et la volonté d’apporter du neuf dans l'exécutif. Entre temps, Alassane Ouattara semble avoir renoncé à une règle non écrite que tout le monde lui reconnait cependant.

En droit, on parle le plus souvent de jurisprudence en faisant référence à la manière dont le tribunal juge habituellement telle ou telle question. Ici, Alassane Ouattara a pris l’habitude de donner de l’importance aux membres de son équipe exécutive, sur la base de leur ancrage politique. C’est justement, ce pourquoi en mars 2021, le parti au pouvoir avait lancé la majorité de ses Ministres dans la compétition électorale. Et presque tout le monde se convainquait que le ministre qui ne parviendrait pas à se faire élire ne mériterait plus son poste au gouvernement. Ce regard politique s’adossait à l’habitude qu'Alassane Ouattara avait donné aux Ivoiriens, notamment après l’élection législative de 2016.

À l’arrivée, on se rend bien compte que la vision politique d’Alassane Ouattara, sur la question, a fortement évolué. En effet, des Ministres battus lors des dernières élections, ont pourtant été reconduits dans le nouveau gouvernement. On peut bien citer Siandou Fofana, Sidi Touré, Brice Kouassi, Kafana Koné Gilbert, N'Guessan Lataille. À l'inverse, des Ministres ayant pu ramener la victoire au parti au pouvoir n'ont plus droit de citer dans le gouvernement. C’est aussi l’exemple de Sidiki Konaté et Albert Flindé à Man, Légré Philippe, Cissé Bacongo etc. En définitive, Alassane Ouattara met fin à une « jurisprudence » politique qu’il a lui-même instaurée.

Mais à côté de ces exemples, certains ministres qui n'ont pas pu effectivement se faire élire sont partis du gouvernement Patrick Achi 1. C'est l’exemple de Dosso Moussa battu par feu Hassane Fofana à Mankono, Jean-Claude Kouassi battu à N'djébonoua, Raymonde Goudou à Toumodi.


Dégnimani Yéo

Content created and supplied by: Dégnimani_Yéo (via Opera News )

alassane ouattara patrick achi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires