Sign in
Download Opera News App

 

 

Débat houleux entre les avocats de soro et les avocats de l'État de côte d'Ivoire sur NCI

Après l'épisode de la condamnation de Guillaume soro par contumace à 20 ans de prisons ferme et 4,5 milliards d'amende comme dommages et intérêt à l'État de côte d'Ivoire suite à l'ordonnance de la cours africaine des droits de l'homme et des peuples qui demandait à l'État de côte d'Ivoire de sursoir à son mandat d'arrêt et libérer les prisonniers proches de soro incarcérés à Abidjan et à l'intérieur su pays , les avocats de soro Guillaume et ceux de l'État de côte d'Ivoire présents sur le plateau de la chaîne télévision NCI, ont tentés de défendre chacun leurs clients et justifier les décisions de justifice émise par l'État ivoirien d'une autre part.Le collectif des avocats de Soro représentés par Me Gohi Bi, et Me Soro, ainsi que le collectif des avocats de l'État de côte d'Ivoire représentés par Me Meite Ben M. et Me Gueu ont dépeint l'actualité politique et les différentes décisions de justice assisté de assalé tiemoko patron du journal satirique l'éléphant déchaîné. Pour le collectif des avocats de soro cette condamnation fait suite à la décision de leur client de se porter candidat à l'élection présidentielle d'octobre 2020. Pour eux , cette decision est tout sauf à part écarter un candidat potentiel. Quand au collectif des avocats de l'État de côte d'Ivoire, ils trouvent que la décision de la cours africaine tente de fragiliser les juridictions de leurs pays et aussi la condamnation récente de soro est belle et bien juste et juridiquement fondée.

Rappelons que le débat du jour centré sur deux thèmes qui sont retrait de la déclaration de la Côte d'Ivoire à la cours africaine et la condamnation à 20 ans, de Guillaume.c'est un débat fort enrichissant dans lequel chaque collectif campait sur ses arguments pour défendre son bord où son clients.


Le_griot



Content created and supplied by: Le_Griot (via Opera News )

Guillaume Ivoire NCI État de côte d'Ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires