Opera News

Opera News App

Législatives 2021 à Yopougon: le PDCI galvanise ses troupes pour un vote massif

Africanewsquick.net
By Africanewsquick.net | self meida writer
Published 29 days ago - 1060 views

 Une mission du Parti démocratique de Côte d’Ivoire-Rassemblement démocratique africain (PDCI-RDA) était à Yopougon, ce samedi 6 février 2021. Cette mission, dite «Tournée d’information, d’explication et de sensibilisation du PDCI-RDA», était conduite par le Secrétaire exécutif en charge de la jeunesse, Kamagaté Brahima qu’accompagnaient les secrétaires exécutifs Aminata N’diaye et Bogui Ziriho. C’était au quartier Groupement foncier-ancien Bel Air, au QG de feu Doukouré Moustapha. Quatre thèmes étaient au menu de la rencontre avec le personnel politique de cette grande commune qui compte six délégations : «1-De la désobéissance civile : quel bilan ? 2-Pourquoi participer aux élections législatives du 6 mars 2021; 3-Comment aller aux législatives du 6 mars 2021; 4-Combats futurs à l’Assemblée nationale».

Après l’allocution de bienvenue prononcée par la déléguée Euphrasie N’guessan, de Yopougon centre, le chef de la mission, Kamagaté Brahima a planté le décor de la rencontre avant de donner la parole à son collègue du secrétariat exécutif.

Bogui Ziriho, après avoir égrené le chapelet des actions et des faits marquants, a défini le concept de désobéissance civile qui «est une arme démocratique de combat pacifique».

Il s’est réjoui de la réussite de la désobéissance civile et félicité les militants pour avoir respecté le mot d’ordre lancé par le Président Henri Konan Bédié. «C'est le lieu de féliciter les militantes et militants du PDCI-RDA avec à leur tête le Président Henri Konan Bédié Président du PDCI-RDA, qui n'ont ménagé aucun effort pour la mobilisation totale des citoyens contre la forfaiture du régime Ouattara et qui ont apporté assistance aux victimes de sa barbarie. La désobéissance civile loin d'être l'organisation d'un coup d'état comme le prétendent les tenants du pouvoir est un outil de la démocratie Au grand dam du régime RHDP elle est aujourd'hui capitalisée par le peuple comme instrument de lutte démocratique pour faire échec à toute usurpation du pourvoir. La désobéissance civile lancée par l'opposition ivoirienne qui s'est poursuivie par le boycott des élections présidentielles du 31 octobre 2020 a été un grand succès eu égard à la grande majorité des voies (92%) qui ne s’est pas reconnue dans cette parodie d'élection présidentielle», a-t-conclu ses propos.

Pour le second thème, à savoir : «Pourquoi participer aux élections législatives du 6 mars 2021», il est revenu au chef de la mission, Kamagaté Brahima d’entretenir les militants venus nombreux.

Selon le S.E Kamagaté, «l'absence de l'opposition aux élections législatives n'est pas un gage de non validation dudit scrutin Le cas du Benin est un exemple connu de tous. Sans se faire d'illusion sur la volonté de M. Ouattara d'aller à la réconciliation, l'opposition doit toutefois avoir une garde vigilante sur les exigences, qui, même si elles ne peuvent être satisfaites lors de présentes élections législatives, doivent demeurer la ligne de mire parce qu'elles constituent le ciment de toutes les composantes de cette opposition :

1)- la recomposition de la Commission Electorale, conformément aux arrêts de la CADHP à savoir le PDCI-RDA et tous les partis politiques do l'opposition doivent intégrer la CEI centrale et les CEI locales;

2) l'audit du fichier électoral;

3) la révision du découpage électoral législatif;

4) la libération des prisonniers politiques;

5) la cessation des poursuites et interpellations des cadres de l'opposition

6) l'ouverture d'un vrai dialogue national;

7) le retour des exilés politiques.»

Le responsable de la jeunesse du PDCI-RDA conclut comme suit : «Malgré toutes les embuches, malgré les risques évidents qu'encourent les candidats et les électeurs, il faut prendre part à ces joutes électorales. Il faut les gagner en déployant toutes les ingéniosités.»

La Secrétaire exécutif en charge des ONG, des syndicats et des mouvements de soutien au PDCI-RDA, Aminata N’diaye succède à Kamagaté au pupitre, pour se prononcer sur : «Comment aller aux législatives du 6 mars 2021»

Pour elle, «de toutes les consultations ou ont eu lieu un consensus s est dégage sur la nécessité pour toute l'opposition d’aller à ces élections en rangs serres. En clair, il faut faire en sorte que sur une conscription donne deux membres de l'opposition ne sont pas adversaires face au candidat RHDP. En application de cette consigne, les deux principaux partis de l’opposition que sont le PDCI-RDA et EDS ont conduit le partage des circonscriptions électorales.»

Dans le bilan du partage, il ressort, selon elle, de ce rapprochement les résultats suivants : «82 circonscriptions avec 94 sièges bénéficiant d'un parrainage commun; 41 circonscriptions avec 48 sièges bénéficiant du parrainage unique du FOCI-RDA. Cela fait au total 123 circonscriptions sur 205 avec 142 sièges sur 255. Cette comptabilité ne tient pas compte des autres partis de l'opposition, notamment l’UDPCI. Avec un bon taux de réussite qui peut se situer autour de 80%, l’opposition est en passe d’obtenir la majorité  l’Assemblée Nationale.»

Puis Aminata N’diaye dévoilera la stratégie pour gagner. «Pour réussir, dira-t-elle, le challenge de la majorité à l'Assemblée Nationale a été décédé : de mener des actions urgentes notamment des tournées d'explication, d'information et de sensibilisation aussi bien au niveau de l'opposition qu'à celui du PDCI-RDA; examiner avec la plus grande attention la question de la sécurisation du scrutin par la création de comités de défenses des électeurs, du vote, des urnes et des résultats; d’avoir une communication efficiente à l’endroit des électeurs pour soutenir la campagne des différents candidats afin de mobiliser l'électorat en faveur de l'opposition; d’apporter un financement conséquent pour soutenir les candidats dans leur campagne et prendre en charge la sécurisation des bureaux de vote.»

Avant de rendre le crachoir, Mme N’diaye dira que «c’est dans l’unité d’action, soudés autour du doyen d’âge des délégués, Aké Eli étant comme le préfet de région de Yopougon, que vous allez remettre les pendules à l’heure. Chacun doit s’impliquer physiquement, matériellement et financièrement.»

Enfin pour le dernier thème : «Combats futurs à l'Assemblée nationale», c’est encore le S.E Bogui Ziriho qui a repris le microphone.

«L’enjeu de la conquête de la majorité à l'Assemblée Nationale est important dans la mesure où il permettra d’arracher au pouvoir de M. Alassane Ouattara sa volonté de brader la Côte d'Ivoire notre pays sur les questions nationales que sont : la maitrise de l'immigration; la question foncière; la question de la sécurité nationale; la question de l'orpaillage clandestin; la dérive de la corruption et de la gouvernance; la question du trafic de drogue; etc.», a révélé Bogui Ziriho avant d’ajouter que «d'autres questions d'ordre économique et social sont d'une acuité particulièrement préoccupante. On peut mentionner le problème du partage équitable de la richesse nationale et celui de l'aggravation de la pauvreté des populations. Ces questions cruciales ne peuvent trouver une solution durable dans le cadre de la politique ultralibérale du régime Ouattara qui ne privilégie que les performances en matière de taux de croissance.»

Avant de mettre fin à la cérémonie, le chef de la mission, Kamagaté Brahima a présenté les deux candidats du PDCI-RDA qui font liste commune avec FPI/EDS. Il s’agit de Dia Houphouët Yohou et Dr Euphrasie N’guessan.

«Il faut retenir que le régime Ouattara par ses miliciens (microbes dozos et encagoulés) est un régime extrêmement violent et sanguinaire qui vient de prendre en otage la Cote d'Ivoire et les Ivoiriens. Aller à la conquête du pouvoir législatif procède de la continuité du combat contre ce régime illégal et illégitime. Les Ivoiriennes et les Ivoiriens tétanisés attendent avec espoir leur délivrance. La lutte pour la libération totale de notre pays doit continuer pour l'avènement d'une réconciliation vraie et d'une paix durable», a conclu M. Kamagaté.

Gilles Richard OMAEL

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

Tags:      

benin législatives 2021 pdci
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

Législatives 2021/Kobenan Kouassi Adjoumani: c'est 26 ans de règne

23 minutes ago

159 🔥

Législatives 2021/Kobenan Kouassi Adjoumani: c'est 26 ans de règne

Célébration de la femme : Mme Bédié « gâte » les femmes ivoiriennes

24 minutes ago

491 🔥

Célébration de la femme : Mme Bédié « gâte » les femmes ivoiriennes

Polémique sur ses propos jugés tribalistes/ Droit dans ses bottes, Lida Kouassi persiste et signe

25 minutes ago

222 🔥

Polémique sur ses propos jugés tribalistes/ Droit dans ses bottes,  Lida Kouassi persiste et signe

Ce 08 mars, Anniversaire de Hambak son fils Yves Amed lui adresse un message poignant.

26 minutes ago

393 🔥

Ce 08 mars, Anniversaire de Hambak son fils Yves Amed lui adresse un message poignant.

Soupçons de fraude à Agboville : un proche d'Affi N'guessan « blanchit » Adama Bictogo

37 minutes ago

803 🔥

Soupçons de fraude à Agboville : un proche d'Affi N'guessan « blanchit » Adama Bictogo

Récap actu du 4 mars / Hambak remplacé le jour de son anniversaire, Achi au pouvoir, Gbagbo fâché...

39 minutes ago

1090 🔥

Récap actu du 4 mars / Hambak remplacé le jour de son anniversaire, Achi au pouvoir, Gbagbo fâché...

L’écrivain Djibril Tamsir Niane décède, quelques heures après sa jumelle

49 minutes ago

41 🔥

L’écrivain Djibril Tamsir Niane décède, quelques heures après sa jumelle

Les primes de recherche des enseignants de l’Université de Cocody détournées ?

52 minutes ago

62 🔥

Les primes de recherche des enseignants de l’Université de Cocody détournées ?

Législatives 2021: les GOR devancent la CEI et décident de manifester pour réclamer la victoire

1 hours ago

656 🔥

Législatives 2021: les GOR devancent la CEI et décident de manifester pour réclamer la victoire

Covid-19 : point de la situation de la maladie à coronavirus du 08 mars 2021 en Côte d'Ivoire

1 hours ago

159 🔥

Covid-19 : point de la situation de la maladie à coronavirus du 08 mars 2021 en Côte d'Ivoire

COMMENTAIRES