Sign in
Download Opera News App

 

 

ASK : "Il faut se rendre dans le N'Zi pour voir l'hypocrisie dans la lutte contre l'orpaillage"

André Silver Konan dénonce une hypocrisie dans la lutte contre l'orpaillage clandestin, alors que le gouvernement ivoirien a annoncé avoir démantelé 9 sites illégaux, au cours d'un Conseil national de sécurité (CNS).

"Le bilan des opérations de déguerpissement pour le mois de juillet 2021, s’établit comme suit : 09 sites d’orpaillage illégal démantelés, 168 personnes interpellées, 132 abris de fortune détruits ; 33 motopompes ; 30 dragues ; et 14 motocyclettes saisies", a déclaré Fidèle Sarassoro, directeur de cabinet du président Alassane Ouattara.

"Le Président de la République, tout en félicitant le ministre en charge de la Défense et de la sécurité, ainsi que les grands commandements pour l’amélioration de la situation sécuritaire générale, les a instruits de poursuivre les opérations de lutte contre le grand banditisme et l’orpaillage illégal", a encore poursuivi le porte-parole du CNS.

"Il faut se rendre dans la région du N'Zi, entre Dimbokro et Bocanda, pour découvrir la vraie panne de volonté (d'aucun parleraient de vraie hypocrisie) dans la lutte contre l'orpaillage clandestin, toute chose qui contraste avec les discours officiels", a commenté le journaliste-écrivain André Silver Konan, sur sa page officielle Facebook.

"Il y a l'un des sites d'orpaillage les plus grands de la Côte d'Ivoire, qui se trouve, non loin de la route nationale, bien visible, à pied, comme en voiture, par toute personne. Ce site est là depuis des années. Je répète : depuis des années", a-t-il déclaré.

Le journaliste engagé dans des actions citoyennes et qui sillonne la Côte d'Ivoire, a livré, comme il le fait souvent, un témoignage personnel sur un vécu.

"La dernière fois, quand je me suis rendu à Bocanda pour une conférence, j'avais voulu en parler, mais j'avais eu une urgence (la morsure d'une élève qui était venue assister à ma conférence, par un serpent, qu'il avait fallu transférer à Bouaké et dont le sort m'avait préoccupé durant tout mon séjour), j'avais voulu en parler", a-t-il indiqué.

"Si je retrouve les vidéos qui avaient été discrètement réalisées par un collaborateur, je les publierai. Au passage, le site se trouve à moins d'un kilomètre d'un check-point de la gendarmerie. Vous avez bien lu", a martelé ASK.

L'orpaillage clandestin est un vrai fléau en Côte d'Ivoire. Constamment, les autorités annoncent des opérations de déguerpissements, mais le phénomène demeure.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

ask silver konan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires