Sign in
Download Opera News App

 

 

Evaluation des politiques publiques : sénateurs et personnels administratifs en séminaire demain

Le Sénat de Côte d’Ivoire conformément à ses missions que lui confère la Constitution, a mandat de contrôler l’action gouvernementale. Mais comment ce contrôle peut-il se faire s’ils ne sont pas outillés ou formés ? C’est pour répondre à cette interrogation que le Président du Sénat, Jeannot Ahoussou-Kouadio, initie un séminaire de formation à l’attention des Sénateurs et du personnel administratif du Sénat.

Pour ce séminaire qui ouvre ses portes demain mercredi 28 avril 2021, ce sont 95 sénateurs, 20 membres de la Direction de la Législation et du Contrôle (DLC) et 08 membres du personnel administratif du Sénat qui sont attendus. Le thème central de ce séminaire qui se tiendra sur deux jours durant est « L’évaluation des politiques publiques au cœur de l’action du Sénat pour la promotion du développement durable ». Comme objectif, cet atelier de formation vise principalement à sensibiliser et à former les sénateurs sur les enjeux de l’évaluation des politiques publiques et à faciliter l’implémentation de la fonction évaluative au sein du Sénat.

De façon spécifique, cet atelier de formation qui sera assuré par le Réseau Ivoirien de Suivi et d’Evaluation (RISE). vise à : sensibiliser les sénateurs sur l’importance que revêt l’utilisation des données probantes issues de l’évaluation pour assurer la surveillance, élaborer des politiques et prendre des décisions au niveau national ; accroitre la capacité des sénateurs, pris individuellement, à exiger des résultats fiables de l’évaluation et en faire usage dans l’accomplissement des fonctions sénatoriales ; encourager les sénateurs à œuvrer pour l’institutionnalisation de l’évaluation en vue d’éclairer la prise de décisions et l’élaboration de politiques fondées sur des données probantes ; soutenir les sénateurs dans leurs actions entreprises pour que les évaluations répondent aux besoins d’égalité des sexes, aux besoins des groupes vulnérables et à l’équité des résultats en matière de développement ; accompagner les sénateurs dans le processus d’institutionnalisation de la fonction de l’évaluation au sein du Sénat ; renforcer la coordination entre les sénateurs et d’autres parties prenantes dans le processus d’évaluation des politiques publiques.

Il est bon de rappeler que dès l’adoption de la résolution portant son règlement le 26 juin 2019, validé par le Conseil constitutionnel et la mise en place de ses organes, la nouvelle Institution parlementaire a entrepris une série de sessions de renforcement des capacités ayant pour cibles le personnel administratif et les sénateurs afin de leur permettre d’accomplir avec efficacité et efficience, toutes leurs tâches et missions.

Eugène YOBOUET

Content created and supplied by: Eugy_Yobouet (via Opera News )

ivoire jeannot ahoussou-kouadio

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires