Sign in
Download Opera News App

 

 

Le métier de marin/« Souffrance » en silence : Voici ce qu’on ne vous a pas dit

(Contrairement à ce que pourrait penser le citoyen lambda, le métier de marin n'est pas une sinécure, il rencontre d'énormes difficultés, mais le silence est de mise/Photo Archives)

Selon certaines conceptions de la vie, la vérité n’est pas toujours bonne à dire, ou ce n’est pas toutes les vérités qu’on dit. Toute simplement parce que ces vérités pourraient provoquer des réactions inattendues.

Dans le cadre d'un recrutement de marins pour le compte de la marine nationale, une telle vérité pourrait s’avérer dissuasive pour certains candidats, du fait d'une éventuelle révélation sur la vie du marin, quand ce dernier se retrouve dans son milieu de prédilection, en occurrence en mer.

« Le mal de mer n’épargne pas les marins mêmes les plus expérimentés. Même si certains organismes résistent plus ou moins à ce mal, le mal de mer reste l’appréhension principale lors d’une sortie en mer », révèle une communication rendue publique sur la page de la ‘’Marine nationale de Côte d’Ivoire’’.

Et d’ajouter, « On a toujours prié que la mer soit bonne ». En d’autres termes, quand la mer n’est pas de bonne « humeur », ce sont les marins qui en pâtissent.

En effet, selon cette note, lorsque le bateau tangue en mer, des odeurs dérangent et persistent, et déclenchent des maux de tête, une sensation désagréable envahissante de mal-être, de nausées, puis les vomissements. Ainsi, l’organisme est complètement bouleversé.

En dépit de cette situation désagréable et difficilement supportable, le marin doit demeurer focus. « Exécuter et bien exécuter la mission de l’Etat, malgré l’ampleur du mal de mer », martèle la note.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le métier de marin n’est pas une sinécure, quand l’on découvre la face cachée de l’une de ses missions. La souffrance est au rendez-vous lors des missions, mais telles sont les réalités du métier, donc le silence est de mise.

Il faut noter que le mal de mer est une forme de cinétose (mal des transports) caractérisée par des nausées et, dans des cas extrêmes, des vertiges lors des mouvements d’un bateau en mer.

Y.K

 

 

Content created and supplied by: Y.KOBO (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires