Sign in
Download Opera News App

 

 

Pour Édith Gbalet, M. Bictogo ne veut pas de réconciliation : «Libérez les prisonniers politiques»

La cheffe de fil du mouvement Alternance citoyenne ivoirienne (ACI), Pulchérie Édith Gbalet a donné son point de vue sur les propos d'Adama Bictogo le lundi 12 juillet 2021. Au cours d'une conférence de presse, le Sécrétaire exécutif du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a déclaré, lundi, qu'il n'était pas question d'organiser un dialogue national, comme l'ont souhaité les anciens chefs d'État, MM. Gbagbo et Bédié au cours d'une rencontre à Daoukro le samedi 10 juillet dernier. 

À en croire Adama Bictogo, également député d'Agboville, toutes les institutions de la République fonctionnent et un dialogue inclusif n'a pas sa raison d'être. Pourtant, cette démarche voulue par l'opposition serait importante dans le chantier de la réconciliation nationale.

«On peut constater que la réconciliation n'est qu'un slogan pour certains comme le Directeur exécutif du RHDP, Monsieur Adama Bictogo. Le dialogue national inclusif est nécessaire et incontournable si nous voulons vraiment aller à la réconciliation», indique Édith Gbalet dans un post sur Facebook, mardi 12 juillet, au lendemain de la déclaration de M. Bictogo. 

«Tous ceux qui s'y opposent (dialogue national : ndlr) sont contre la réconciliation. Libérez les prisonniers politiques, faites revenir tous les exilés et allons au dialogue national inclusif !», poursuit la présidente d'ACI. 

Les assises nationales devraient jeter les fondements d'une entente et renforcer les acquis, en terme de cohésion entre les politiciens et la population ivoirienne, à en croire certains. Tandis que d'autres à l'instar de M. Bictogo, n'y voient pas d'importance. Pourtant, il faudra bien que les acteurs de la vie politique s'accordent sur un principe clair et honnête, au moment où chacun se présente comme un artisan de la paix dans le pays.

Content created and supplied by: Fatogoma (via Opera News )

adama bictogo d'adama bictogo m. bictogo rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires