Sign in
Download Opera News App

 

 

Ramassage des ordures : En colère, Assalé Tiémoko déballe tout. Voici où va tout l'argent de la redevance

(En colère, M. Antoine Assalé Tiémoko, député-maire dévoile tout/photo Archives)

Le député-maire de la commune de Tiassalé, Antoine Assalé Tiémoko est très remonté contre le traitement infligé aux maires, qui se retrouvent impuissants face à certains dossiers tels que le ramassage des ordures qui suscite la colère des populations.

« On ne va pas continuer à accepter qu'on livre des élus à la vindicte populaire, avec mise en danger de leur vie », a-t-il prévenu d’emblée. Et d’ajouter ceci : « Aujourd'hui, des maires sont menacés d'atteintes à leur intégrité physique, parce qu'ils sont impuissants devant les montagnes d'ordures qui envahissent leur ville ».

Selon le premier magistrat de la commune de Tiassalé, ils (maires, ndlr) sont soupçonnés par leurs populations de détourner l'argent à des fins personnelles, au lieu de l'utiliser pour ramasser les ordures.

« Les gens ne savent pas que les maires ne reçoivent pas un rond de la redevance enlèvement d'ordures, payée par les populations sur leurs factures d’électricité. Et que tout cet argent est reversé à une structure appelée hier ANASSUR, devenue aujourd'hui, ANAGED, basée à Abidjan et qui ne travaille essentiellement que pour Abidjan seul », a-t-il dévoilé.

A en croire le journaliste, la redevance enlèvement des ordures est payée à Tiassalé, à Adzopé, à Soubré etc., pour ramasser les ordures à Abidjan.

S’adressant aux propriétaires, il dira « qu'une partie, près de 50% de leurs impôts fonciers payés dans les villes où ils ont construit leur maison, est reversée à une structure appelée hier ANASSUR et devenue aujourd'hui, ANAGED, pour ramasser les ordures et que cependant, les maires qui ne voient pas cet argent, sont priés de se débrouiller pour ramasser les ordures dans leur ville », a-t-il dénoncé ce 28 octobre, sur sa page.

Il faut rappeler qu’il y a quelques jours, le maire d'Adzopé a vécu des moments difficiles, avec ses populations dont certaines, excédées, sont allées déverser des ordures dans la cour de la mairie.

Y.K

 

 

Content created and supplied by: Y.KOBO (via Opera News )

Tiassalé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires