Sign in
Download Opera News App

 

 

Réconciliation : depuis Botro, les partis de Bédié, Gbagbo et Ouattara parlent d’une même voix

La présidente de l’association Diabo ville émergente, madame Rebecca Yao, cadre de la région de Gbêkê, est résolument engagée dans la dynamique de la réconciliation nationale impulsée par les trois incontournables leaders, les présidents Henri Konan Bédié, Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo. Pour donner un coup d’accélérateur à l’initiative des trois grands, la native de Diabo a réuni autour d’une même table, des cadres du PDCI, du RHDP sa formation politique, du FPI tendance proche de Laurent Gbagbo, les têtes couronnées, les femmes et les jeunes. C’était le vendredi 10 septembre 2021 au foyer Nanan Totokra de Botro. Cette rencontre qui a aussi enregistré la présence des membres du ministère de la réconciliation nationale a été l’occasion pour l’initiatrice de ce projet d’expliquer les raisons de cette action. « En Côte d’Ivoire, nous vivons malheureusement depuis une vingtaine d'années dans une atmosphère de méfiance qui fait qu’il faut un certain courage pour créer le rapprochement… RHDP, FPI, PDCI, UDPCI, société civile, FDS, tous ensemble, est une scène devenue rare. » a décrit Yao Rebecca.

Poursuivant elle soutenu que le dessein commun et la vision partagée qui réunissent ce jour tous ces acteurs sont le signe d’une Côte d’Ivoire rassemblée. « On n’oublie pas les douleurs du passé mais on doit se dépasser pour l’amour de notre pays. Nous ne pouvons pas vivre en constante belligérance. Nous ne pouvons pas vivre perpétuellement dans la violence verbale, physique, dans les rancœurs, la psychose » a fait savoir la présidente de l’association Diabo ville émergente et d’ajouter « Nous n’avons qu’un seul pays, nous sommes les filles et les fils d’une même nation. C’est à nous de créer les conditions de la bonne cohabitation. Quelles que soient nos divergences politiques. Pas seulement dans les discours de façade mais dans l’action. » Un vœu aussi partagé par le député de Prikro, l’honorable Adi Kouamé Isac, cadre du PDCI-RDA.

« Il y a eu tellement de discours, mais ce dont les ivoiriens ont besoin c’est l’acte. Il faut poser l’acte de réconciliation… Nos trois grands leaders, les présidents Laurent Gbagbo, Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara se parlent, pourquoi nous qui sommes en bas ici, nous allons nous entretuer. Il faut qu’on se mette ensemble pour développer notre pays » a exhorté l’honorable Adi Isac. Prenant à son tour la parole, monsieur Téhé Guy Damien a livré le message du député Michel Gbagbo. « Le temps de la paix est donc arrivé, et il est bon de savoir que la paix est la seule issue qui permettra à notre pays de connaître le développement et la prospérité, car, sans paix, il n’y a pas de progrès possible. » a déclaré Téhé Guy Damien au nom de Michel Gbagbo. Il a invité les uns et les autres à poser les premiers pas vers la paix.

« Il est évident qu’il y eu des discordes entre nous dans le pays. J’invite donc chacun de nous à pardonner quelle que soit la cause de la discorde, car c'est la seule condition si nous voulons la paix. Mais ce pardon doit être sincère pour que la paix que nous recherchons soit sincère » a-t-il dit car soutient-il « une paix trompeuse est plus nuisible qu’une guerre ouverte. » Une initiative hautement saluée par le ministère de la réconciliation, qui par la voix du professeur Amoa Urbain s’est réjoui de voir les acteurs de différentes formations politiques se retrouver pour parler de la réconciliation et de la paix. Il a encouragé cette politique et a montré la disponibilité du ministère à accompagner ce genre d’actions pour que le vivre ensemble harmonieux soit une réalité vivante en Côte d’Ivoire. Il est bon de rappeler que cette cérémonie a bénéficié du soutien du doyen Fanny Ibahima et de plusieurs chefs de cantons.

 

Auteur : N. Devinci

Vos commentaires et partages sont attendus

Content created and supplied by: N.Devinci (via Opera News )

alassane ouattara henri konan bédié laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires