Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire SORO: quelle Justice pour quelle réconciliation ?

Majestueuse dans son Palais, les yeux bandés et implacable, Thémis vient de laisser tomber son glaive. Frappant de sa pointe, la tête de l'ex-PAN SORO G. Guillaume. Une condamnation à perpétuité pour "atteinte à la sûreté de l'Etat". Rarement un ivoirien, personnalité politique, aura été condamné à une telle peine privative de liberté.

Peut-on critiquer une décision de justice ? Non! Car critiquer un acte ou une décision juridictionnelle, de nature à porter atteinte à l'autorité de la justice ou à son indépendance est une infraction.

Nonobstant, la voix de l'intéressé ne s'est pas fait attendre. A travers une déclaration SORO Guillaume dit regretter " ces verdicts uniques, prononcés en dehors de toutes les règles de droit et dictées par des considérations d'ordre politique". On pourrait toutefois lui objecter que lorsqu'une décision de justice nous satisfait, elle est juridictionnelle ; mais quand elle ne l'est pas, alors elle est politique.

Il n'empêche, toutefois, que les effets produits par une décision de justice restent critiquables. En effet, dans un pays en reconstruction après plusieurs décennies de crises -politique et militaire- le rôle de la justice apparaît primordial. Entre les droits de la victime, la sanction des coupables et la réconciliation, la justice doit savoir ajuster sa balance. Et le 17 juin dernier, les ivoiriens saluaient le retour du président Gbagbo, perçu comme un acteur non moins important du processus de réconciliation.

Mais voilà. Avec cette décision contre SORO et consorts, nul doute que d'autres acteurs de ce processus sont mis à l'écart.

Quelle justice pour quelle réconciliation ? Dans une démocratie, la justice doit faire avancer la société en tenant compte des contingences. Nous serions dans une Nomocratie que la question ne se poserait.

Képhren

Content created and supplied by: Képhren (via Opera News )

l'ex-pan soro soro guillaume

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires