Sign in
Download Opera News App

 

 

Parlement: Adama Bictogo, Président par intérim, les deux attentes que le PR Ouattara fonde sur lui

Le Président de l’Assemblée national de Côte d’Ivoire, Amadou Soumahoro, après sa récente réélection à la tête du perchoir ivoirien s’est retiré hors du pays pour raisons de soins. Mais le fauteuil ne restera pas pour autant vide, les rênes de la représentation nationale sont désormais entre les mains du Directeur exécutif du parti au pouvoir et député d’Agboville, Adama Bictogo.

Un document officiel émanant de cette institution a acté le remplacement momentané de ‘’Tchomba’’ à la tête de l’Assemblée nationale. C’est une décision portant intérim du Président de l’Assemblée nationale qui stipule qu’«en l’absence de Monsieur Amadou Soumahoro, Président de l’Assemblée nationale en déplacement hors du pays à compter du 15 avril 2021, l’intérim de la présidence est assuré par Monsieur Adama Bictogo, vice-président de l’Assemblée Nationale ». Depuis donc cette date, Adama Bictogo préside cette institution de la République.

Se prononçant plus longuement pour la première fois après les élections législatives dans une interview accordée au quotidien pro-gouvernemental en ligne Fraternité Matin Info, publiée le hier 26 avril 2021, Adama Bictogo a indiqué que son choix à la vice-présidence de l’Assemblée nationale était l’émanation de la volonté du Président Alassane Ouattara. En effet, le Chef de l’Etat en recevant le groupe parlementaire RHDP, « a souhaité au niveau du fonctionnement (NDLR Assemblée nationale) qu’il y ait un premier vice-président qui assurerait de façon mécanique, naturellement, l’intérim du président de l’Assemblée, en cas d’empêchement ou d’absence de celui-ci, pour éviter tout vide ».

La seconde attente du Chef de l’Etat en coptant Adama Bictogo à la vice-présidence de cette institution est sa volonté de maintenir un contact permanant entre la base militante et les élus du parti. Le Directeur exécutif du RHDP semble être l’homme de la situation. Il l’a clairement expliqué en ces termes « Au niveau de la confiance, le président du parti a considéré qu’en termes de cohérence, il était indiqué que le Directeur exécutif que je suis assure la première vice-présidence afin de créer une courroie de transmission entre les élus RHDP (qui sont majoritaires à 60 %) à l’Hémicycle et le parti. Ce qui faciliterait et harmoniserait les actions ».

Il est bon d’indiquer que bien souvent les amarres sont rompues entre élus et militants une fois les élections achevées. Ces cadres élus deviennent aussitôt inaccessibles. Le Directeur exécutif du RHDP pense être à cette fonction à « son accessibilité » et sa « disponibilité » et son « engagement à défendre les idéaux du parti incarnés par le ¨Président Alassane Ouattara ».

 

Content created and supplied by: SGB78 (via Opera News )

adama bictogo alassane ouattara amadou soumahoro pr ouattara rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires