Sign in
Download Opera News App

 

 

Ci/Attaque de la caserne de N’Dotré: le journaliste Fernand Dédeh fait de troublantes révélations

Dans sa chronique adressée à son ami et confrère, Barthélemy Inabo ce vendredi matin, le journaliste ivoirien Fernand Dédeh donne encore plus de détails sur l’attaque du camp militaire de N’Dotré dont les assaillants sont des Libériens.

Des Libériens qui attaquent un camp militaire ivoirien, le journaliste révèle dans sa chronique de ce vendredi le mécontentement des autorités ivoiriennes vis à vis du Liberia.

La ministre Ivoirienne des Affaires étrangères est tout à fait en droit, de convoquer l’ambassadeur du Liberia en Côte d’Ivoire et faire connaître le mécontentement des autorités nationales. Les relations de bon voisinage, l’appartenance au même espace géographique, à la même communauté économique, imposent des obligations et des devoirs.

Des solutions déjà prises pour y remédier

« Les autorités militaires et judiciaires ivoiriennes ont désormais des éléments et des pistes pour conforter leurs thèses et surtout remonter la filière des assaillants. En coopération avec leurs homologues du Liberia. »

Fernand Dédeh révèle aussi que plus de 90 prisonniers se sont évadés d’une prison au Liberia et certains auraient tenté de rentrer en Côte d’Ivoire. « Le 14 avril 2021, une alerte de l’Ambassade de Côte d’Ivoire au Liberia signalait l’évasion de 90 détenus de la prison de Maryland, située à Happer. L’alerte précisait notamment, « Maryland county (la ville qui a connu des troubles) est voisine de la ville ivoirienne Tabou au Sud-Ouest de la Côte d’Ivoire et au Sud-Est du Liberia. Compte tenu de la proximité de la Côte d’Ivoire, certains de ces prisonniers, dont la plupart sont de grands chemins, pourraient être tentés de rentrer en Côte d’Ivoire. »

Content created and supplied by: Yaoyannick258 (via Opera News )

dotré fernand dédeh

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires