Sign in
Download Opera News App

 

 

Gouvernement Patrick Achi : le SYNAPACI sollicite la nomination d’un Professionnel de l’Action Culturelle

Le Premier Ministre Patrick Achi a pris fonction. Son tout premier gouvernement est attendu par les Ivoiriens. Si d’autres attendent juste une simple formation de gouvernement pour la poursuite de l’action gouvernementale, certains, notamment les Professionnels de l’Action Culturelle réunis au sein du Syndicat National des Professionnels de l’Action Culturelle de Côte d’Ivoire (SYNAPACI), plaident pour la nomination d’un Professionnel de l’Action Culturel (PAC) à la tête du ministère de la Culture. Ils ont exprimé ce besoin, par les soins de leur Secrétaire général, Ouattara Ibrahim, dans un courrier adressé au Président de la République dont nous avons eu copie.

En effet, la nomination d’un Professionnel de l’Action Culturelle en qualité de Ministre ou de Directeur de Cabinet, à en croire le Secrétaire général du SYNAPACI, permettra d’opérer des réglages nécessaires à l’assainissement et à la redynamisation de la gouvernance culturelle.

Le Secrétaire général du SYNAPACI, Ouattara Ibrahim, dans sa plaidoirie, note qu’une telle politique de promotion aura l’avantage de freiner l’exode massif des têtes pensantes vers d’autres cieux.

« Les personnels compétents et expérimentés de la Culture qui en ont assez des agissements des tout puissants décideurs de la Culture, des conditions de vie et de travail intenables, de voir leurs droits bafoués depuis si longtemps et de n’être entendus par personnes, fuient la Culture », déplore-t-il, avant de faire noter que par la faute de certaines personnes qui maintiennent le Ministère sous leur emprise, l’Administration culturelle court à sa perte. « Le patrimoine culturel en a déjà fait les frais et le pire est à venir si rien n’est fait. Le développement culturel est menacé » dit-il en substance.

Au-delà du gouvernement, les Professionnels de l’Action Culturelle voudraient également quelques postes de nominations au Sénat et au Conseil Economique, Social, Culturel et Environnement pour apporter leurs expertises dans le cadre des actions culturelle que le gouvernement voudrait bien engagées pour le bonheur des populations.

« Quant aux nominations de professionnels de l’action culturelle en qualité de Sénateurs et de Conseillers économiques, sociaux, culturels et environnementaux, elles permettront de renforcer les compétences du Senat et du Conseil Economique, Social, Culturel et Environnemental en matière culturelle et d’alerter ou de conseiller le Gouvernement en cas de besoin », a-t-il plaidé, dans son courrier en date du 30 Mars 2021.

« En dehors des nominations, le Syndicat National des professionnels de l’action culturelle demande humblement au Chef de l’Etat de prendre en main ou de regarder de plus près la Culture, car le mal est profond et il est celui qui a les moyens de créer les conditions de son traitement à la racine. Nous avons le regard tourné vers vous », c’est ce cri de cœur que lance l’ensemble des professionnels de l’Action Culturelle par la voix de leur Secrétaire général.

Content created and supplied by: Manizan (via Opera News )

patrick achi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires