Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire : qui des maires ou des ministres-gouverneurs a la charge des communes ?

Palabre au Plateau entre le maire et le gouverneur-ministre, et si le président de la république définissait réellement les vrais attributs de chaque corporation ? Ces genres de confusion ne seraient pas intervenues dans l’exercice de leur fonction et chacun saura comment meubler son mandant si les les vrais attributs étaient définis, surtout concernant le maire qui est un élu et le gouverneur, qui est un nommé.

La question est posée au pouvoir parce qu’à Yamoussoukro, le même problème se pose et la ville est délaissée. Maintenant que le président de la république vient d’éclater les régions en gouvernorat, il faut bien que chacun sache sa place et ses limites, sinon, c'est parti pour des palabres qui serviront de justificatifs à ceux qui n’auront pas d’idées pour accomplir leur devoir.

A Yamoussoukro, ville supposée être la capitale politique ivoirienne et ville natale du président Houphouët, le constat est alarmant à voir la ville mourir de trop responsables sans responsabilités. Le gouverneur se lave les mains sur tel aspect accusant le maire et le maire aussi se sert de ce cafouillage pour se limiter et la ville se meurt.

Les grandes rues de la ville sont parsemées de trous, souvent impraticables. Les lacs, truffés de nénuphars empêchent les crocodiles de vivre et pendant la saison des pluies, n’ayant pas de nourriture, ils sortent de ces lacs pour s’attaquer aux riverains. Quand on pose la question, chacun se renvoie la balle et entre le maire et le gouverneur, il y a palabre et personne pour les rapprocher.    

Voilà le même cliché qui se reproduit dans la grande commune du Plateau où la même confusion sème le désordre et la commune risque de devenir un champ de règlement de compte politique.

A certains endroits de la commune du Plateau, on sent la vie et l’attraction, mais il y en a d’autres dont on se demande s’ils font partie de la responsabilité du maire qui est le parrain, le responsable et qui rend compte à son électorat, ou au gouverneur. Tout cela se résume en un manque de communication.

Qui décide de quoi ? Le président de la république qui semble se mettre dans ce schéma que de leur donner leurs feuilles de route.

En plus du maire, du président du conseil régional, il vient d’ajouter des ministres-gouverneurs et chacun va marcher sur la platebande de l’autre et le développement de ces villes ou régions va prendre un sérieux recul. Car, on va s’attendre à des litiges, des palabres de leadership nuisibles. En plus qu’ils ne sont pas tous des mêmes bords politiques.

Il n’est pas encore tard au regard du spectacle qu’offrent la commune du Plateau et la ville de Yamoussoukro. Il peut redresser la barre pour tout harmoniser et permettre aux villes et communes de bénéficier dans la belle collaboration de ces valeurs, des fruits de leur volonté de contribuer à l’émerveillement de ces joyaux, dont le président Houphouët Boigny n’en avait pas besoin, mais qu’il y a fait bâtir des monuments dont certains sombrent sous les feuillages et dans l’abîme.

Il faut définir à chacun sa responsabilité pour éviter que ces responsables ne se donnent en spectacles hideux qui se retourneront contre le président de la république un jour.

                                                            Joël ETTIEN

Content created and supplied by: BusinessActuality (via Opera News )

côte d'ivoire gouvernorat yamoussoukro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires