Sign in
Download Opera News App

 

 

Quand Mabri parle de la nouvelle génération et évoque le nom d'Houphouët. Ce qu'il dit

La question de la relève au sein de partis politiques ivoiriennes a toujours été souvent balayée du revers de la main par certains leaders politiques prétextant que la jeunesse n'est pas mature pour diriger un pays.

Ce samedi 25 septembre 2021, lors d'une conférence de presse, le président de l’UDPCI Albert Mabri a rappelé son avis favorable sur la maturité de la jeunesse pour diriger le pays. Et de souligner que ces leaders traitant cette jeunesse de non mature est une insulte pour Houphouët Boigny. « Laurent Gbagbo, Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara sont dans la politique pendant plusieurs décennies, c'est à eux de se dire que le bon moment est venu que nous nous retirions.(…) il faut que nous nous leur prouvons que nous sommes mûrs. Souvenez vous, il y’a déjà quelques temps quand j'indiquais que ceux qui disaient qu’il n'y avait personne prête en côte d’ivoire, étaient entrain de mentir, d'insulter Houphouët Boigny qui depuis 1945 a permis à des Générations des jeunes de ce pays de se former à l'étranger politiquement. Et aujourd’hui nous pouvons être fier de la jeunesse ivoirienne qui est capable d'apporter le meilleur à notre pays" a-t-il signifié. 

Bonne lecture à mes abonnés et bon mois de septembre. Likes et vos commentaires. 

Haidess.

Content created and supplied by: Haidess (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires