Sign in
Download Opera News App

 

 

Guinée : c'est l'ONU qui a raison, la CEDEAO doit y aller doucement

Depuis le 05 septembre 2021, le lieutenant colonel Mamady Doumbouya est au pouvoir en Guinée suite à un coup d'État. Depuis lors l'on assiste à un ballet diplomatique des organisations internationales africaines et mondiales. Parmi ces organisations, l'ONU et la CEDEAO sont en première ligne.

Selon le site allemand dw.com, Mahamat Saleh Annadif, l'émissaire de l'Onu pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel, s'est rendu à Conakry. Et pour le diplomate onusien, "la durée de la transition, sera celle que décideront les Guinéens eux-mêmes. Jusque là, nous avons dit que nous voulions une durée raisonnable, mais la durée raisonnable dépend des Guinéens eux-mêmes", a dit Mahamat Saleh Annadif. Comme le langage populaire aime à le dire en Côte d'Ivoire, c'est ça qui est la vérité. Et c'est l'ONU qui a raison. Il faut laisser la main libre aux guinéens de décider de leur calendrier, de leur avenir.

Au contraire de la plus grande organisation internationale du monde, pour la CEDEAO, l'organisation sous-régionale, la transition doit être très courte et les dirigeants de la Cédéao ont même été jusqu'à dire que la transition ne devrait pas durer plus de six mois" a déclaré Jean-Claude Kassi Brou, le président de la Commission de la Cédéao devant la presse. Mais pourquoi cette précipitation ? Peut-on imposer un calendrier au CNRD si l'on ne sait pas le contenu de sa transition?

A ce niveau, nous croyons que la CEDEAO ne doit pas précipiter les choses au risque de voir les problèmes ne pas se résoudre. Et puis nous pensons que les guinéens, comme l'a dit l'envoyé de l'ONU, sont les seuls maîtres de leur destin dans cette crise que traverse leur pays. Alors laissons leur le temps de faire leurs consultations et de mettre sur pied des institutions conformes à leur vœux, la démocratie ne s'impose pas.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

CEDEAO Guinée Mahamat Saleh Annadif ONU

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires