Sign in
Download Opera News App

 

 

C'est chaud entre Guikahué et Valentin Kouassi, ce qui a tout provoqué

C'est chaud entre Guikahué et Valentin Kouassi, ce qui a tout provoqué

Maurice Kakou Guikahué n'est plus en odeur de sainteté avec la jeunesse du PDCI-RDA qui par la voix de leurs différents responsable exigent son départ du secrétariat. 

Cette situation qui couvait depuis quelques temps à créé une atmosphère lourde au sein du vieux parti.

La preuve, le 10 avril dernier, jour de la célébration officielle des 75 ans du PDCI-RDA, les responsables des différentes structures spécialisées de jeunesse du parti ont boycotté cette cérémonie en brillant par leur absence. 

Le mardi dernier, révèle le journal Le Matin, Kakou Guikahué aurait usé de la force pour empêcher une réunion du président de la jeunesse urbaine du PDCI-RDA, Valentin Kouassi et ses camarades en leur interdisant l'entrée du siège. 

Pour Valentin Kouassi, Guikahué ne mérite plus d'être à la tête du secrétariat exécutif du parti.

Et cela, il le dit haut et fort a qui veut l'entendre.

Après avoir fait sa rencontre avec les délégués du parti, le mercredi, le secrétaire exécutif en chef du PDCI-RDA décide dans la foulée d'une rencontre avec les membres des bureaux des structures spécialisées de jeunesse du parti ce jeudi. 

Selon le journal Le Matin, Guikahué convoque une réunion préparatoire.

À cette réunion, Valentin Kouassi, président de la jeunesse urbaine du PDCI-RDA, n'a pas été tendre avec Guikahué en lui disant ce qu'il pensait de sa gestion des affaires du parti. 

Il aurait dénoncer l'usage de la force utilisé par les hommes de Guikahué pour tenter de dissuader de tenir, le mardi dernier, sa réunion au siège du PDCI.

Sur ces faits, Maurice Kakou Guikahué aurait décliné toute responsabilité. 

Des informations font état de ce que le secrétaire exécutif en chef du PDCI-RDA n'a pu accorder ses violons avec les jeunes qui certainement attendaient la rencontre de l'après-midi pour désavouer Guikahué. 

Toutefois, la rencontre n'a pas été annulée . Mais contre toute attente, quelques minutes après la réunion avec les jeunes, une centaine d'autres jeunes, armés de gourdins, de machettes ont fait irruption dans la salle avant de semer la terreur. 

Content created and supplied by: Otenia (via Opera News )

maurice kakou guikahué valentin kouassi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires