Sign in
Download Opera News App

 

 

Rock Christian Kaboré "L'école Burkinabé est le théâtre, ces jours-ci, de violences inacceptables"

Rock Christian Kaboré "L'école Burkinabé est le théâtre, ces jours-ci, de violences inacceptables".

Les violences en milieu scolaire touchent de plus en plus de pays en Afrique de l'Ouest. Ce Lundi 17 Mai 2021, des élèves du Lycée Zinda Kaboré de Ouagadougou, la capitale ont saccagé le bureau du proviseur. Selon les témoignages recueillis, le proviseur a pris la décision de faire redoubler les élèves qui ont obtenu la moyenne de 9,99/20.

La voiture du proviseur n'a pas échappé aux élèves vandales. Face à cette situation qui n'honore pas l'éducation nationale du pays, Rock Marc Christian Kaboré, le président de la république est sorti de sa tanière ce Mercredi 19 Mai sur sa page officielle.

"L’école burkinabè est le théâtre, ces jours-ci, de violences inacceptables. Il n’est pas normal, que pour une réforme qui sera engagée en 2022, nous soyions aujourd’hui en train d’arriver à des extrémismes de ce genre", a indiqué le chef de l'état.

"Ces marches avec agressions sur les forces de défense et de sécurité, des élèves qui jettent des projectiles dans des écoles pour faire sortir d’autres élèves, un proviseur agressé dans son bureau, me semblent inacceptables", a-t-il décrié avant de lancer un appel aux apprenants et aux parents d'élèves.

"Je voudrais demander aux élèves de savoir raison garder, et Il faut que chacun en prenne conscience.

J’invite par ailleurs les parents d’élèves à adhérer à cet appel", a conçu le chef de l'état invitant les parents à se joindre aux enseignants pour apaiser les tensions.

Content created and supplied by: Stratège (via Opera News )

rock christian kaboré

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires