Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire : « 8 millions de sans-emplois », selon Justin Koffi (Dir. Exécutif Adjoint du RHDP)

Dans le cadre de sa recherche de solutions au problème de l’emploi des jeunes de sa commune, le ministre-maire de Koumassi, Cissé Ibrahim Bacongo a invité le Professeur Justin Koffi, actuel directeur général de l’Autorité de régulation du Système de Récépissés d’Entreposage (Arre) et Directeur Exécutif Adjoint du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (Rhdp), qui analyse depuis quelques années l’impact du paramètre démographique et des questions de jeunesse sur le futur de la Côte d’Ivoire, a animé une conférence publique sur la question sur le thème ; « Côte d’Ivoire, vision 2030 ». C’était le 8 septembre 2021, dans ladite commune.

Selon le conférencier, 55% des jeunes en Afrique sont sans-emplois et la masse critique (15 ans) représente environ 63%. Ce qui constitue une réelle menace pour les gouvernants africains. "En Côte d’Ivoire, la jeunesse représente 60% et les moins de 15 ans (40%)", confie-t-il. Avant d'ajouter que le défi c’est de répondre aux besoins de cette jeunesse qui est de plus en plus instruite mais n’a pas de perspective. « Tout le monde ne peut pas être fonctionnaire mais comment faire en sorte que certains puissent créer leur propre entreprise, créer ce qu'on appelle les champions nationaux », a-t-il dit.  

Aussi, dira-t-il, la population ivoirienne est estimée aujourd’hui à 28 millions dont 8 millions de jeunes sans-emplois (diplômés et non diplômés, citadins et ruraux). L' ambition du Président de la république, Alassane Ouattara, c’est de créer une classe moyenne (avec un salaire d'environ 500 000 f Cfa/mois) par l’adéquation formation-emplois pour répondre aux besoins des entreprises et des populations.

A en croire Prof. Koffi la situation n'est pas alarmante. De réelles opportunités existent, notamment, par la création de plusieurs universités publiques, la réhabilitation des écoles professionnelles, la mise en place des incubateurs dans divers domaines : le numérique, l’agriculture (l’agropôle de Yamoussoukro), la maitrise de l’eau, le BTP, l’artisanat. « Nous sommes sur la bonne voie pour transformer structurellement notre économie. Aujourd’hui la Côte d’Ivoire fait partie des pays qui ont le plus grand taux de progrès en terme de performance économique et qui offre un cadre attractif », a-t-il rassuré

Le conférencier a rendu hommage au député-maire de Koumassi, Cissé Bacongo, pour le travail abattu qui a permis d’impacter près 12 000 personnes dans la commune dont 3000 emplois directs.

La commune de Koumassi a une population jeune avec 57% des habitants qui ont entre 15 et 39 ans. Sa façade lagunaire, son attractivité économique, sa proximité au Port Autonome d'Abidjan et de l'Aéroport International Félix Houphouet Boigny, constituent de réelles opportunités économiques en matière de création d’emplois.

Eugène YAO       

Content created and supplied by: eugeneyao (via Opera News )

côte d'ivoire justin koffi dir rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires