Sign in
Download Opera News App

 

 

Comme le FPI, le RHDP s'étale aussi devant la justice; les audits des services publics en cause

Empêtré depuis au moins 6 ans dans une inextricable crise de légitimité, la situation au FPI ne s'est cependant pas arrangé malgré l'arrivée le 17 Juin dernier de l'ancien chef d'état, Laurent Gbagbo, par ailleurs, fondateur du parti. Le vainqueur de la CPI n'en a pas fini avec ses déboires internes.

Rivalité ouverte avec son ancien premier ministre, Pascal Affi Nguessan, jugé minoritaire, mais qui tient toujours les clés de la légalité en tant que président de cette formation politique d'obédience socialiste, divorce d'avec son épouse, Simone Ehivet, incarcération de la cyberactiviste pro-Nady, Arlette Zatte, suite à une plainte de l'ex première dame...

Même parmi ses partisans, beaucoup déplorent la persistance des tensions internes au FPI, en dépit du retour au bercail de l'ancien chef d'état. Toutefois, le camp Gbagbo semble loin d'être le seul à étaler ses contradictions internes sur la place publique.

Du côté du pouvoir également, les dissensions surgissent au grand jour. En témoigne cette escalade observée dans les rixes entre le journaliste Camerounais, pro-RHDP, Said Penda et le Directeur Général du Fonds d'Entretien Routier (FER), Lancine Diaby.

Suite à des informations divulguées dans la presse en début du mois de Juillet par le confrère qui défend être un journaliste d'investigation, selon lesquelles le DG du FER aurait été interdit de quitter le territoire au vu des soupçons qui peseraient sur lui dans le cadre des audits des services de l'administration publique, le mis en cause a décidé de porter plainte contre l'auteur de ces informations qu'il considère comme des affabulations à son encontre.

Selon Said Penda lui-même qui en informe l'opinion publique dans un post sur sa page Facebook publié ce Mercredi 14 Juillet, il est attendu le Vendredi 27 Juillet prochain devant le tribunal d'Abidjan, pour répondre d'une plainte déposée contre lui par le DG du FER pour diffamation.

Visiblement, les empoignades entre les deux hommes, tous les deux en vue dans la défense des intérêts du RHDP ont atteint le point de non retour.


À l'instar du FPI, le RHDP également semble s'enliser dans des querelles internes exacerbées par cette affaire d'audits des administrations publiques. 

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

camp gbagbo cpi fpi laurent gbagbo rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires