Sign in
Download Opera News App

 

 

Guinée : malgré la pression de la CEDEAO, Condé refuserait l'exil et demande à rencontrer Doumbouya

Ce vendredi 17 septembre 2021, le Président du Ghana et Président en exercice de la CEDEAO, Nana Akufo-Addo, a conduit une mission de haut niveau de la CEDEAO en Guinée. Malgré l’injonction faite par l’organisation sous-régionale à la junte en vue de la libération d'Alpha Condé, ce dernier refuserait de quitter son pays.

C'est le Directeur de Publication de « Jeune Afrique », Marwane Ben Yahmed qui fait la révélation ce samedi. « Exclusif - Mission de la CEDEAO à Conakry : Alpha Condé ne veut pas entendre parler d’exil et a demandé à rester en Guinée. Il souhaite pouvoir intégrer sa résidence privée dans la capitale. Demande qui a été acceptée par la junte », indique-t-il.

Mieux, le Professeur Alpha Condé serait plutôt favorable à un dialogue direct entre Guinéens ; lui qui a souhaité rencontrer directement le chef de la junte militaire, devenu le nouvel homme fort de la Guinée. C'est ce que souligne Marwane Ben Yahmed. Le Président déposé Alpha Condé aurait « également demandé à rencontrer son tombeur le Lieutenant-colonel Mamady Doumbouya ».

Cependant, Charlotte Idrac, correspondante de RFI à Dakar, n'a pas la même version. Si l'on en croit un communiqué de la junte militaire qu'elle rapporte, la junte militaire a exprimé sa détermination à ne céder à aucune pression de la CEDEAO.

Pour rappel, outre la libération d’Alpha Condé, la CEDEAO est fermement résolue à exiger la restauration de l’ordre constitutionnel en Guinée au terme d’élections à tenir dans un délai de six (06) mois. C'est ce qu'ont décidé les membres de la conférence des chefs d'État et de gouvernement de la communauté le 16 septembre dernier à Accra.


Dégnimani Yéo

Content created and supplied by: Dégnimani_Yéo (via Opera News )

alpha condé cedeao conakry ghana marwane ben yahmed

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires