Sign in
Download Opera News App

 

 

Sentiments anti-français: “que risque Assimi et le Mali ”?

Les sentiments anti-français sont le plus souvent vus par la France comme une façon de certains chefs d'État africains, de se mettre contre leurs intérêts, dans leurs Etats respectifs.

Notons donc que cette situation qui est existent depuis lors dans les anciennes colonies françaises ont toujours eu des issues calamiteuses car, nul n'est de rappeler que la France se bat toujours avec bec et ongles pour protéger et préserver ses intérêts à travers le monde.

Ainsi, du Burkina en Guinée, en passant par la Côte d'Ivoire à une époque; aujourd'hui, c'est le Mali qui s'ajoute à la liste avec cette affaire de projet de partenariat militaire entre le pays et la Russie.

En effet, depuis donc le coup d'état qui a renversé IBK l'ancien président malien, la relation entre la France et le Mali n'est pas en odeur de sainteté et une sorte de bras de fer est engagé entre le pays et l'ancien colonisateur.

Pour rappel, la France, pour faire pression sur les autorités de la transition malienne afin de permettre un retour rapide à l'ordre constitutionnel, avait menacé de retirer ses troupes qui combattent au Nord du Mali.

Suite donc à cela, les autorités maliennes qui ont souci de lutter contre le terrorisme et protéger leurs territoires ont pour pourbler donc le vide laissez par le retrait des forces françaises, fait appel à des mercenaires russes de la sécurité privée "Warner"

C'est bien à mon avis, cette situation qui a mis le feu à la poudre puisque après cela, les tons se sont durcis avec d'abord, le Mali qui s'est défendu en accusant la France, ensuite, le président français qui a répondu en traitant le gouvernement malien de honte.

Notons que les services de ce groupe de mercenaires paramilitaires russes est de plus en plus sollicités en Afrique et surtout dans les anciennes colonies françaises depuis quelques temps déjà.

Pour revenir donc à notre sujet, il faut dire que cette situation a créé un sentiment anti-français au Mali.

La preuve, une partie de la population semble soutenir le gouvernement dans ces  actions de projet de partenariat avec la Russie avec donc la création du groupe de patriotes maliens (GPM) pour soutenir la coopération Mali-Russie. 

En revanche, comme dit plus haut, les bras de fer et les sentiments anti-français n'ont jamais eu d'issues favorables pour les pays africains et les chefs d'États africains qui l'encouragent.

Sur ce sujet, nous connaissons donc le cas Thomas Sankara qui avait été assassiné au Burkina, Sékou Touré qui avait aussi été assassiné en Guinée, Dadis Camara qui quant à lui, a subi une tentative d'assassinat en Guinée, et même Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire, qui a connu une fin brutale portée par la France en 2011.

Comme le dit toujours mon oncle, "ça n'arrive pas qu'aux autres".

“Ne dit-on pas que les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets” ?

Aujourd'hui, le Mali qui se trouve dans de pareilles scénario ne court t-il pas les mêmes dangers?

Le Mali et son président ne courent ils pas les mêmes dangers que les autres cités?

Qu'en pensez-vous ?

Content created and supplied by: Papsntidiane (via Opera News )

france ibk mali

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires