Sign in
Download Opera News App

 

 

Scandaleux : chef rebelle en Rca, directeur des renseignements généraux au Tchad

La nomination d’Abdelkader Mahamat dit Baba Laddé au poste de Directeur des renseignements généraux par le Président de la Transition Tchadienne, Mahamat Idriss Deby, le Jeudi 14 octobre 2021 ne va pas arranger les relations avec la République centrafricaine (Rca) voisine.  Abdelkader Baba Laddé, l'un des nouveaux hommes fort de la junte de N'Djaména

Abdelkader Baba Laddé surnommé « le roi de la forêt » a sévi dans la région située entre le Tchad et le Centrafrique pendant des années. Il fut d’abord un farouche opposant à Idriss Itno père, avant de rallier le fils, à la mort brutale du Maréchal-Président. De sa position, avec ses troupes, Baba Laddé faisait régulièrement des incursions meurtrières en territoire centrafricaine.

L’ancien chef rebelle aux commandes des grandes oreilles au Tchad, l’équation sécuritaire en Rca s’en trouverait encore plus inextricable. Au dire de certains observateurs, le jeune Président de la Transition tchadienne veut avoir son mot à dire, comme le fut son père, dans la politique intérieure de son voisin aux ressources minières incroyablement riches et variées. La nomination d’un homme qui connaît sur le bout des doigts le terrain centrafricain, entrerait ainsi dans cette logique de contrôle de la Rca. Le Président Faustin-Archange Touadéra appréciera !Mahamat Idriss Deby (à gauche) sur les trace de son père (Photos Web)

Le Général Mahamat Idriss Deby n’a apparemment aucune intention d’apaiser les relations entre son pays et le voisin du sud, déjà en proie aux attaques meurtrières de plusieurs factions rebelles dont l’une d’elles était dirigée justement par le tout nouveau Patron des Renseignements généraux du Tchad. L’héritier d’Idriss Deby Itno arrivera-t-il à ses fins ? Rien n’est moins sûr !

Depuis l’arrivée du groupe de sécurité privé russe Wagner, le gouvernement de Touadéra a retrouvé une certaine sérénité. En tout cas, les groupes rebelles sont mieux contenus et il est fort probable que pour avoir la paix et la tranquillité, les Forces armées de la République centrafricaine (Faca) appuyées par Wagner seront amenées à les traquer jusque dans les pays leur servant de base-arrière comme le Tchad. Le Centrafrique du Président Faustin-Archange Touadera est outrancièrement convoité !

Les germes d’une déflagration sous régionale sont plus que jamais semés. A moins que la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) et l’Union africaine (Ua) n’appréhendent le danger à sa juste valeur pour interpeller les uns et les autres en vue d’aboutir à une paix définitive dans cette partie de l’Afrique.

Théodore Sinzé

Content created and supplied by: ThéodoreKoffiSinzé (via Opera News )

abdelkader baba laddé centrafrique mahamat idriss deby rca tchad

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires