Sign in
Download Opera News App

 

 

Nomination / Un Ivoirien président de l’Organisation Internationale du Cacao

Nomination en Côte d'Ivoire


Un Ivoirien président de

l’Organisation Internationale du Cacao.

L’Ivoirien Ali Touré, nouveau président de cette organisation a eu son premier contact avec la presse ce vendredi matin à Abidjan. Déjà représentant de plusieurs organisations de producteurs Africains de matières premières, Ali Touré s’est voulu très clair sur son ambition : "Je place mon mandat sous le signe de l’amélioration du revenu des producteurs". Un véritable challenge, quand on sait que le producteur était jusqu’ici le dernier souci des acteurs de la filière, où l’on s’intéresse plus à la déforestation et au travail des enfants qu’à ce que gagne le planteur de cacao. Le plaidoyer d’Ali Touré semble bien huilé quand il explique qu’un producteur qui est bien rémunéré serait moins tenté de couper plus de forêt pour planter du cacao, tout comme il génèrerait suffisamment de revenus pour s’offrir une main d’œuvre adulte au lieu de recourir clandestinement à des enfants qu’il emploi pour presque rien. La question du revenu des producteur est au centre d'intenses tractations en ce moment. Sur les 100 milliards de dollars que génère l'industrie du chocolat, le producteur -maillon essentiel- ne reçoit que 6% de ce que rapporte son travail. Un vrai scandale.  

Rappelons que Ali Touré vient allonger la liste des Ivoiriens à la tête d’importantes organisations africaines et mondiales: Secrétaire Exécutif de la CEDEAO (Jean-Claude Kassi Brou), Gouverneur de la BCEAO (Tiémoko Meyliet KONE), Directeur Général de Smart Africa (Koné Lassina). Tout cela illustre l’excellence de la diplomatie ivoirienne et le gain en respectabilité du pays, après les malheureuses parenthèses des années bédié, et l’épisode catastrophique de l’ère gbagbo, quand la diplomatie ivoirienne était réduite à néant.


Ce qui est vrai, est vrai!

Source :Said Penda

Content created and supplied by: Oumar_16 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires