Sign in
Download Opera News App

 

 

Procès Amade Ouremi : la comparution du Cmdt Loss attendue

Ouvert depuis mercredi 25 mars 2021, le procès des massacres de Duekoue (1800 morts en huit jours selon HRW) se poursuit au tribunal de première instance d'Abidjan. Bientôt trois semaines que l'ex-seigneur de guerre du Mont Peko, le chef milicien burkinabé Ouedraogo Rémi dit Amade Ouremi, poursuivi pour une vingtaine de charges dont des crimes de guerre, soutient avoir agi sous les ordres de Coulibaly de Kouibly et du Commandant Losseni Fofana dit Loss, actuel Lieutenant colonel dans l'armée ivoirienne.

 

Les avocats de la défense de Amadé Ouérémi, ex-reparateur de vélos devenu seigneur de guerre, trafiquant dans l’Ouest ivoirien, affirmaient que tous ceux qui sont cités par leur client comparaîtront à la barre.

Il semble temps d'appeler à la barre les dénommés Coulibaly de Kouibly et Commandant Loss.

''C'est Losseni Fofana qui a donné l'ordre d'attaquer le quartier Carrefour.'' a fait savoir Amade Ouremi dès l'ouverture du procès, accusant un commandants de zone rebelle, membre des Forces Républicaine de Côte d'Ivoire (FRCI), des forces pro-Ouattara.

817 personnes avaient été exécutées les 28 et 29 mars 2011 au quartier Carrefour de Duekoue. Human Rights Watch fait état de 1800 morts en huit jours. Après avoir encerclé le quartier Carrefour, des miliciens l’auraient pris d’assaut, pillant, violant, assassinant les hommes et les garçons.


Cyrille NAHIN

Content created and supplied by: Cyrille_NAHIN (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires