Sign in
Download Opera News App

 

 

Outre l'âge, et si une loi interdisait les soins à l'étranger au frais du contribuable ? (Opinion)

L'actualité sociopolitique ivoirienne est largement dominée par le sujet sur le projet de proposition de loi pour la limite de l'âge à 75 ans pour être candidat à l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire.

Pour être candidat à l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire, un autre critère éliminatoire devrait faire son entrée si cette proposition de loi venait à être votée par la majorité des députés à l'assemblée nationale : c'est la limite d'âge à 75ans. Là où cette loi à une odeur épuratoire, c'est lorsque son initiateur la justifie en mentionnant qu'elle va mettre en congé, les trois grands leaders qui, selon lui, apparaissent comme les sources des différentes crises que le pays a connues ces trente dernières années.

Le député Assalé Tiemoko, en sa qualité d'élu dont l'un des rôles est de voter des lois, l'on voudrait qu'il aille plus loin dans sa proposition de loi, en y ajoutant, par exemple que, le Président de la République, s'il désire aller se faire soigner à l'étranger, il peut le faire comme tout citoyen ordinaire et à ses propres frais, car l'on estime que la citoyenneté du Président de la République n'est pas au-dessus de celle d'un planteur ni de celle d'un instituteur qui se voient obligés de se soigner dans les centres de santé nationaux ou chez les tradipraticiens, faute de moyens. L'émergence de la Côte d'Ivoire, ce serait quand l'extérieur viendra aussi se soigner dans les centres de santé ivoiriens et surtout, quand la Côte d'Ivoire arrêtera d'exporter ses malades vers d'autres cieux.

Mieux, s'il n'y a pas de disposition légale concernant l'évacuation sanitaire de hautes autorités à l'extérieur, il apparait proprice de legiférer sur cette donne qui est vue comme une discrimination et frustration vis-à-vis du moins nanti et de l'électeur qui, la plupart du temps, comptent sur le miracle des plantes pour sa guérison. Si ce ballet d'évacuations sanitaires d'autorités, venait à être encadré par une loi, l'on peut espérer la construction de centres de santé performants et de haut standing avec un plateau technique à la dimension des autres grands centres hospitaliers occidentaux qui sont comme l'eldorado sanitaire de plusieurs personnalités.


As. B

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires