Sign in
Download Opera News App

 

 

Proposition de modification dans la Constitution : le député Assalé recadre ses détracteurs

Depuis qu'il a émis l'idée d'introduire une proposition de texte de loi pour la modification de certains points de la constitution, dont la limite de l'âge des candidats aux présidentielles et à certaines hautes fonctions de l'État, le Député, Assalé Tiémoko essuie la colère de certains doyens et le sujet continue de faire débat sur la toile depuis quelques jours.

A l'endroit de ceux-là mêmes qu'il a appelés les doyens qui sont fâchés avec lui, le parlementaire a adressé une publication sur sa page officielle Facebook "Tiémoko Antoine Assalé officiel" dans la nuit du mercredi 22 au jeudi 23 Septembre 2021, précisément à 23h 25, qui s'apparente à une véritable leçon parlementaire.

Dans ce tweet publié à cet effet, le représentant des populations de Tiassalé à l'Assemblée Nationale, a rappelé à ceux qui manifestent cette colère à son endroit, qu'il n'e fait que jouer son rôle de député de la Nation.

Et pour mieux le leur faire comprendre cela, il les a ramenés à revoir et comprendre certaines dispositions de la Constitution, dont les Articles 74 nouveau de la Constitution et 179 nouveau de la Constitution.

Voici sa déclaration à ce sujet :

<< Sur la question de la revision de la constitution, je voudrais rappeler aux doyens qui sont fâchés à l'idée qu'un élu veuille faire son travail, les deux textes suivants.

Article 74 nouveau de la Constitution. 

Le président de la République a l'initiative des lois, concurremment avec les membres du Parlement. 

Article 179 nouveau de la Constitution. 

L'initiative de la révision de la Constitution appartient concurremment au Président de la République et aux membres du parlement.>>

Pour une meilleure compréhension de ses deux disposition,il s'est donné le plaisir de faire une traduction en ces termes :

<< La rédaction des lois et la revision de la constitution relèvent de la compétence du président de la République et des députés.>>

Dans ses commentaires, le député Assalé Tiemoko a rappelé qu'il est dans son rôle.

Et d'ajouter :

<< Ce n'est donc pas une affaire de "personne n'empêche les jeunes de se présenter aux élections pour mettre les vieux à la retraite". 

C'est plutôt sur les jeunes que les vieux comptent pour arriver au pouvoir ou pour mourir au pouvoir ou pour mélanger le pays vu qu'ils ne mettront jamais les pieds dehors pendant les violences.>>

C'est pourquoi le Député Assalé Tiémoko estime que les jeunes ont tout donné aux doyens et qu'il est temps qu'ils pensent aussi à leur renvoyer l'ascenseur.

Bassira.

Content created and supplied by: Bassira (via Opera News )

député assalé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires