Sign in
Download Opera News App

 

 

Système politique : dans un régime présidentiel, il n’y a pas de gouvernement. Voici les raisons

Cette assertion de Dr Geoffroy Julien Kouao, politologue et essayiste, auteur de Côte d’Ivoire : une démocratie sans démocrates ?, paru aux éditions Kamit, s’inscrit dans le cadre de ses nombreuses formations auxquelles nous participons. Intéressons ce jour à l’abus de langage que représente l’usage du terme gouvernement dans un régime présidentiel. En d’autres termes, dans un régime présidentiel, on ne parle pas de gouvernement. Découvrez les raisons dans les lignes qui suivent.

D’emblée, il convient de faire la distinction entre un régime présidentiel et un régime parlementaire. Selon Dr Geoffroy Julien Kouao, dans un régime présidentiel caractérisé par la séparation des pouvoirs, l’Exécutif, chargé de diriger la politique, l’économie et les relations internationales est monocéphale (une seule tête). En d’autres termes, dans un régime présidentiel, au niveau de l’Exécutif, on a le chef de l’Etat qui est en même temps président de la République.

« Dans un régime présidentiel, il n’y a pas de gouvernement. C’est un abus de langage, une faute de gouvernance de parler de gouvernement en Côte d’Ivoire. Au sens politique, cela n’a aucun sens. Ce sont des collaborateurs du chef de l’Etat. C’est pourquoi dans le régime présidentiel américain, on parle de l’administration Bush, Trump ou Obama. Les ministres sont de simples collaborateurs. », explique le politologue et essayiste.

Dans le régime parlementaire, poursuit-il, on a un régime bicéphale (deux têtes) : le chef de l’Etat et le chef du gouvernement. C’est ici que le chef du gouvernement a un sens. Le chef de l’Etat joue un rôle très souvent honorifique et l’effectivité de l’exercice du pouvoir est entre les mains du gouvernement dirigé par un Premier ministre. Contrairement au régime présidentiel où le chef de l’Etat est toujours un président de la République, dans le cadre du régime parlementaire, le chef de l’Etat peut être un président de la République comme en Allemagne, en Israël, en Italie, mais également un monarque comme en Grande Bretagne, en Belgique, au Japon, en Espagne…

Lorsque le chef de l’Etat ne joue pas de rôle politique mais arbitral et que l’effectivité du pouvoir est entre les mains du gouvernement, on parle de régime parlementaire monisteC’est le Premier ministre seulement qu’on voit comme en Angleterre, en Israël. On a l’impression qu’il n’y a pas de président en Israël, en Grande Bretagne, en Allemagne. L’entièreté du pouvoir est entre les mains des Premier ministres de ces pays.

Il y a des régimes parlementaires dans lesquels le Président ou le monarque joue un certain rôle aux côtés du gouvernement qui joue aussi un rôle. On parle de régime semi-parlementaire. C’est un régime parlementaire dualiste.

 

Cyrille NAHIN

Content created and supplied by: Cyrille_NAHIN (via Opera News )

barack obama donald trump

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires