Sign in
Download Opera News App

 

 

Mise en oeuvre de l'agenda FPS : Le wanep met en mission 10 femmes parlementaires



La mise en œuvre du projet " Bâtir une approche inclusive de relance post covid-19 de sortie de crise et de réforme de la gouvernance au Sahel et en côte d'ivoire" inscrit dans le calendrier 2020- 2022 ,suit son cours .Ce projet financé par le PNUD et mis à exécution par le Réseau Ouest -Africain pour l'édification de la Paix (WANEP) ,en sa deuxième phase ,mise sur la création d'une plateforme de collaboration entre blés Coalitions nationales de Femmes,le ministère en charge du genre et de l'égalité des sexes dans les pays respectifs et d'autres acteurs étatiques de mise en œuvre de l'agenda Femmes Paix et Sécurité (FPS).

 C'est dans cette dynamique que s'inscrit l'atelier de renforcement des plateformes institutionnelles pour l'élaboration de politiques et lois en faveur de l'agenda FPS qui s'est déroulé du 25 au 26 Novembre 2021 dans un complexe hôtelier d'Abidjan-plateau.

"Depuis hier et aujourd'hui ,nous avons mis en œuvre un atelier de renforcement de la collaboration entre le wanep et les institutions, notamment le parlement dans ses deux chambres que sont le Sénat et l'Assemblée nationale.Il est question pour nous dans le cadre de la mise en œuvre du projet "bâtir une approche inclusive de relance post covid-19 ,de sortie de crise et de réforme de la gouvernance au Sahel et en côte d'ivoire, projet régional obtenu par le wanep et mis en œuvre dans quatre pays,dont le Mali,le Niger,le Burkina Faso et la côte d'ivoire d'amplifier les voix des femmes concernant la mise en œuvre de la résolution 1325 du conseil de sécurité des Nations unies.Et donc ce projet a eu sa première phase et nous avons mené plusieurs actions .

Dans le cadre de l'atelier de capitalisation nous avons décidé ,dans une deuxième phase,avec l'accompagnement du PNUD au niveau régional,de relever les points faibles de la première phase.Et parmi ces points faibles,renforcer la collaboration entre les Ong et les acteurs institutionnels. Et pour ce qui est de la résolution 1325 ,nous savons que beaucoup de ses aspects sont résolus par les lois .Et donc nous avons décidé de travailler avec l'Assemblée nationale et le Sénat pour prolonger nos bras en terme de plaidoyer .Hier nous avons préparé tous ces documents, préparé le cadre juridique,mis en évidence les défis et perspectives.Et aujourd'hui,nous avons présenté ce cadre juridique a dix femmes parlementaires,dont 3 sénatrices et 7 Députés qui sont désormais nos championnes nationales .Donc nous leur avons donné un mandat qui relève huit points de collaboration que nous souhaitons  ",a expliqué madame Soro Kamara Mylène, Coordonnatrice du WANEP.

Au cours de cet atelier qui a enregistré une quarantaine de participants, dix femmes parlementaires,ont été faites ambassadrices de l'agenda Femmes Paix et Sécurité.Avec un mandat attribué à ces dernières en vue de favoriser leur contribution à la mise en œuvre de l'agenda FPS.


Gooré Michel

Content created and supplied by: goorémichel (via Opera News )

PNUD Sahel

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires