Sign in
Download Opera News App

 

 

Libération de Gbagbo: Bonoua dans les rues, en fanfare, depuis le 31 mars à ce jour

Procession en fanfare à Bounoua

Symbole de la résistance contre le 3ème mandat d'Alassane Ouattara, Bonoua est en passe de battre un autre record: celui des scènes de réjouissance après la confirmation de l'acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé." Depuis mercredi, nous sommes dans la rue pour manifester notre joie. Nous organisons des processions et des danses au son de la fanfare", raconte un habitant de Bonoua joint au téléphone. " Pour vous le prouver, je vous fait parvenir une vidéo", ajoute-t-il. Dans la vidéo qu'il envoie deux minutes après, on voit une population en liesse. Certains portent une uniforme coileur violette . D'autres portent des tee-shirts à l'effigie de Laurent Gbagbo. Et avec des mouchoirs, les pas de danses contrastent avec les cris de colère des mois de contestation contre le 3ème mandat d'Alassane Ouattara. 

Scène de danse à Bonoua après la libération définitive de Gbagbo


Bonoua a été le fief de cette contestation et en a payé le prix fort. Trois jeunes gens y ont été tués. " Aujourd'hui, c'est la joie. La libération de Gbagbo nous fait du bien après la douleur de 2020. Le jour de son retour, personne ne restera ici. Nous serons tous à Port-Bouët", promet notre informateur. Il précise que ce matin, les scènes de joie étaient toujours de mise. Les gens ont arrêté un peu cet après-midi pour le chemin de croit. 

Bonoua est la capitale du pays Abouré, groupe ethnique de Simone Ehivet Gbagbo. 

Dan Opéli

Content created and supplied by: Dan_Opeli (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires