Sign in
Download Opera News App

 

 

Politique / Anniversaire du PDCI-RDA : les tops et flops d'un parcours de 75 ans

Créé en 1946 à l'Etoile du Sud, à Treichville, le parti doyen de tous les partis politiques de Côte d'Ivoire, et l'un des plus vieux partis du continent africain, le Parti Démocratique de Côte d'Ivoire, PDCI, a connu des années de gloire et de tristesse.

Années de lutte pour une Côte d'Ivoire décolonisée.

Pendant plusieurs années, et ce avant l'indépendance, des luttes pour la décolonisation de la Côte d'Ivoire va être engagée par Félix Houphouët Boigny, le leader ivoirien de cette époque et ses compagnons, plusieurs autres guides sur le continent africain, à travers le Rassemblement Démocratique Africain , RDA, dont la section ivoirienne en est le PDCI. Par des actions, notamment politiques et syndicales, une bonne partie de l'Afrique francophone va avoir son indépendance à partir des années 1960, même si certains l'ont acquise peu avant 1960, tel la Guinée de Sékou Touré en octobre 1958.

Après des années de tempêtes, le beau temps pour le PDCI-RDA.

Une fois l'indépendance acquise le 7 août 1960, la Côte d'Ivoire va être dirigée par Houphouët Boigny et ses compagnons sous l'ère du parti unique: des années où le Président Houphouët Boigny va poser les bases du développement de la Côte d'Ivoire : écoles, hôpitaux, universités, routes, banques, et autres infrastructures vont voir le jour ; ces réalisations ( grandes écoles de Yamoussoukro, les immeubles du Plateau...) sous Houphouët Boigny et le PDCI-RDA continuent de faire la fierté de la Côte d'Ivoire.

A cette époque sous le PDCI, la Côte d'Ivoire aura connu une paix et stabilité même s'il eut par période des évènements tristes tel que la crise du peuple Guebié opposant Bété et Baoulé a été une page triste de l'histoire de la Côte d'Ivoire juste après l'indépendance. Mais, cette même période ( années 1970) sera aussi marquée par le miracle ivoirien, des années de prospérité économique que le pays va connaître.

Les ennuis du PDCI-RDA et le décès d'Houphouët Boigny.

Trois décennies de règne du PDCI sous le parti unique va connaître un début d'effritement avec la naissance du multipartisme en 1990 accompagné de vent de revendications syndicales et sociales; un situation qui va occasionner une année blanche en 1990. Le 7 décembre 1993, Houphouët Boigny, Président de la République, président fondateur du PDCI-RDA, décédé. Sa succession et à la tête du pays et du PDCI va être l'affaire d'Aimé Henri Konan Bédié jusqu'au 24 décembre 1999, date de la chute de Bédié et du PDCI-RDA suite à un coup d'Etat militaire.

Après la prise du pouvoir par la junte militaire dirigée par Robert Guéi, le PDCI-RDA va connaître une traversée de désert avec des exilés dont le Président du parti lui-même. Des tentatives pour revenir aux affaires d'Etat sont restées jusque là vaines. Une brève alliance avec le Rassemblement des Républicains, RDR, en faveur de l'élection présidentielle de 2010 va conduire Alassane Ouattara au pouvoir.

Ayant rêvé d'une alternance en sa faveur, le PDCI sera déçu par son allié, Alassane Ouattara, car cette alternance n'aura jamais lieu, ce qui va être un pan de la pomme de discorde entre les deux leaders, Bédié et Ouattara. Bédié et le PDCI-RDA vont sortir du RHDP après ces brouilles ; une chose qui va conduire à la création d'une coalition pour la démocratie la réconciliation et la paix, CDRP dirigée par Henri Konan Bédié. Le PDCI n'a participé à la dernière présidentielle car jugeant le processus peu transparent.

En 75 ans de présence sur la scène politique, d'Houphouët Boigny à Bédié, le PDCI-RDA a connu des hauts et des bas dans sa marche. Pourquoi le Président Bédié, avec son âge, n'envisagerait-il pas de passer la main à la nouvelle génération ?


As. B

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

Côte d'Ivoire PDCI RDA

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires