Sign in
Download Opera News App

 

 

Diminution du kilo de viande : Tiémoko Assalé prend une longueur d'avance sur le gouvernement

Tiémoko Assalé, le député maire de la commune de Tiassalé a encore pris jeudi matin une longueur d'avance sur le gouvernement ivoirien. Face à l'augmentation anarchique des prix des denrées alimentaires et des produits de première nécessité en Côte d'Ivoire, le gouvernement s'est presque émuré dans un silence qui fâche les populations. Cette d'ailleurs ce qui avait suscité le ras-le-bol d'un guide religieux la semaine dernière qui s'est empris vertement au pouvoir.

C'est donc dans ce contexte que le jeudi dernier le député maire de Tiassalé a convoqué les bouchers de sa circonscription électorale en présence du préfet de région à une réunion. L'objet de cette rencontre c'était d'obtenir de la part des bouchers, la réduction du prix du kilogramme de la viande de bœuf. Le kilogramme de viande sans os se vend à 3000 FCFA et le kilogramme de viande avec os à 2600 FCFA. Le maire avait donc plaidé devant ses interlocuteurs pour qu'ils ramènent respectivement ces prix à 2600 FCFA et 2400 FCFA. Malheureusement les bouchers n'ont pas voulu entendre de cette oreille. Le premier magistrat de la commune de Tiassalé a donc décidé de faire respecter ces nouveaux prix et a demandé à tous ceux d'entre les bouchers qui ne voudraient pas s'y soumettre de s'installer hors de la municipalité sinon ils se verront forcé à le faire.

Il faut dire que c'est ce même maire qui face aux frais d'écolage exorbitants dans les établissements publics de la commune de Tiassalé avait pris la décision de les supprimer. Cela avait amené un mois plus tard le président Ouattara à prendre la même décision au niveau national.

Content created and supplied by: Olivierakaffou (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires