Sign in
Download Opera News App

 

 

Dissolution de GPS / Inquiète, Pulchérie Gbalet dénonce une décision “anticonstitutionnelle”


L'activiste ivoirienne, Pulchérie Édith Gbalet, présidente de Alternative Citoyenne Ivoirienne (ACI), qui animait une conférence de presse, ce mercredi 30 juin 2021, s'est exprimée sur le verdict du procès de l'ancien président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire, Guillaume Kigbafori Soro. Petite piqûre de rappel. L'ancien premier ministre ivoirien a encore été condamné par contumace à la réclusion à perpétuité au terme d’un procès qui a débuté le 19 mai 2021. Le tribunal criminel d'Abidjan a rendu son verdict, ce mercredi 23 juin dernier, dans l'affaire de tentative de déstabilisation des Institutions de la République. Ses coaccusés (14), eux ont écopé de 20 ans de prison. Quant à Sekongo Kouleyeri, Alain Lobognon, Simon Soro, Porlo Rigobert Soro, qui ont été condamnés à purger une peine chacun de 17 mois, ont recouvré la liberté. Son parti, le GPS (Générations et Peuples Solidaires) a, dans le même temps été dissout.

Pour Pulchérie Gbalet, il apparaît important, qu'en tant que l'un des acteurs majeurs de la réconciliation nationale, Guillaume Soro soit présent sur le territoire ivoirien. Elle estime, par ailleurs que la dissolution de Générations et Peuples Solidaires (GPS) est une « décision anticonstitutionnelle par rapport à la liberté d’association est très inquiétante et va l’encontre de la réconciliation » :

« Comment comprendre que le Président Soro Guillaume qui aussi un acteur majeur pour la réconciliation soit condamné à contumace à perpétuité contrairement à l’arrêt de l’union africaine ? » a-t-elle interrogé. Et ajoute : « En plus son mouvement GPS a été dissout. Cette décision anticonstitutionnelle par rapport à la liberté d’association est très inquiétante et va l’encontre de la réconciliation ».


Yannick_LAHOUA

Content created and supplied by: Yannick_LAHOUA (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires