Sign in
Download Opera News App

 

 

"On a voulu capturer Déby vivant pour le juger devant le peuple tchadien", estime un rebelle

“Ce n’est pas notre souhait la façon dont Idriss Deby est mort. On a voulu le capturer vivant et le juger devant le peuple tchadien. Notre souhait c'est l'alternance et non la mort de Idriss Déby", estime Abdallah Chidi Djorkodei, le délégué chargé des relations extérieures et de la communication du mouvement rebelle, le FNDJT.

Dans un entretien téléphonique accordé à « Voa Afrique » ce mardi 20 Avril 2021, le chargé de communication du FNDJT, Abdallah Djorkodei a dit regretté la mort du Président Idriss Déby Itno. En effet, selon lui, l'objectif des mouvements rebelles était de capturer le Maréchal afin qu'il soit juger devant le peuple afin qu'il apprenne les leçons de la démocratie et du développement d'un pays.

Mais la mort tragique de ce dernier le mardi 20 Avril dernier va réduire leurs tâches. "Je pense que la mort de Idriss Déby Itno va réduire la lourde tâche qui nous attend." Et de rappeler, "Il a nous a lancé le défi qu'il a pris le pouvoir par les armes et nous lui avons répondu que nous avons les hommes sur le terrain et du matériels pour le faire partir." A-t-il indiqué.

Selon Abdallah Djorkodei, le Tchad n'est pas une monarchie. Il promet qu'ils vont libérer le peuple tchadien de cette dictature en avançant qu'ils vont mener les attaques. Rappelons que le Président Idriss Déby Itno est décédé de ses blessures le mardi 20 Avril dernier après un combat, selon l'armée.

LeBiesson

Content created and supplied by: LeBiesson (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires