Sign in
Download Opera News App

 

 

Promotion du genre au RHDP : l'analyste Sylvain N'guessan met le pied dans le plat

Assalé Tiémoko a annoncé "sa" proposition de loi relative à la limitation d'âge à 75 ans pour le poste de président de la République et d'autres postes encore. Certains y voient une loi pour barrer la route aux trois grands de la politique ivoirienne : Alassane, Bédié et Gbagbo. Mais de par la définition de la loi, elle est impersonnelle et générale. Donc ceux qui pensent ainsi sont bien dans le faux. Là n'est pas la question. Mais s'il advient que cette loi est votée par les parlementaires, malheureusement les trois grands ne pourront plus faire acte de candidature en 2025. Il va donc se poser la question de la succession.

A ce sujet, l'analyste Sylvain N'guessanl, Directeur de l’Institut de stratégie d’Abidjan sur le plateau de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI), le mardi 5 août 2021, lors d’un débat s'est prêté à un jeu en essayant de désigner des successeurs aux trois grands.

Au RHDP, il a désigné la ministre Mariatou Koné comme digne successeur d'Alassane Ouattara au RHDP. Étant donné que c'est une femme, s'il advient que la prédiction de l'analyste s'avère exacte, ce serait un pas de géant dans la promotion du genre au RHDP. Car des grands noms d'hommes comme Adjoumani Kouassi, Touré Mamadou, Adama Bictogo, Amadou Soumahoro..., des caciques du parti orange sont sur les lèvres de tous.

En côte d’Ivoire, la loi impose aux partis politiques de présenter 30 % de femmes aux élections législatives. A la longue cette loi pourrait être prolongée à d'autres institutions y compris la présidence de la République.

Qui sait ?

Une chose est sûre, vu ce que Mariatou Koné est en passe d'accomplir au ministère de l'éducation nationale et de l'alphabétisation, elle ferait bien la première présidente de la République de Côte d'Ivoire.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

RHDP Sylvain

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires